1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Les valeurs à suivre à la Bourse de Paris à mi-séance
Reuters16/03/2016 à 13:20

VALLOUREC ET LE CAC 40 EN REPLI À MI-SÉANCE

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre mercredi à la Bourse de Paris, en légère baisse de 0,29% à 4.459,88 points à 12h50 dans l'attente du communiqué et de la conférence de presse qui suivront ce soir la réunion du FOMC de la Réserve fédérale américaine.

* Les VALEURS BANCAIRES (-1,96%) subissent la plus forte baisse sectorielle en Europe, pénalisées par la possibilité d'une nouvelle annonce sur la remontée des taux directeurs de la Fed.

BNP PARIBAS signe la plus mauvaise performance du CAC 40 et recule de 2,22%, CRÉDIT AGRICOLE perd 1,5% et SOCIÉTÉ GÉNÉRALE 1,36%.

* VALLOUREC chute de 13,21%, plus forte baisse du SBF 120, Bernstein ayant abaissé sa recommandation sur le groupe pétrolier de "performance en ligne" à "sous-performance" en jugeant nécessaire une nouvelle augmentation de capital.

* ZODIAC AEROSPACE est en retrait de 4,62%, l'équipementier décevant une nouvelle fois les investisseurs avec ses perspectives.

* ORPEA perd 3,72% après que Berenberg a entamé le suivi du spécialiste de la prise en charge de la dépendance en recommandant de vendre la valeur, soulignant la faiblesse de sa rentabilité malgré une croissance élevée.

* MICHELIN prend 1,97%, plus forte hausse du CAC 40. Fitch Ratings a relevé la note du groupe de BBB+ à A-, avec une perspective stable.

* RENAULT gagne 1,96% et PSA 1,45%, alors que la croissance des ventes de voitures en Europe s'est nettement accélérée en février pour atteindre 14% grâce au dynamisme de la plupart des grands marchés du continent.

* TF1 (+3%) est en tête des hausses de l'indice SBF 120, Goldman Sachs ayant publié une note sur le secteur des médias européens dans laquelle il souligne des tendances solides pour les recettes publicitaires et la robustesse de la télévision.

* UBISOFT prend 1,77%, l'éditeur de jeux vidéo profitant des chiffres de vente de "Tom Clancy's The Division" annoncés la veille.

* EURAZEO (+1,15%) a fait de résultats 2015 dopés par des plus-values et a dit vouloir redynamiser l'enseigne espagnole de prêt-à-porter et d'accessoires à petits prix Desigual, dont il détient 10% du capital. La société d'investissement, par ailleurs, va acquérir les écoles hôtelières suisses de Glion et des Roches.

* ABIVAX recule de 6,25%. Le groupe a accentué sa perte l'an dernier à cause d'une nette augmentation de ses dépenses de recherche. Mais le niveau de sa trésorerie à fin 2015 assure son financement jusqu'à la fin de 2017.

* FIMALAC prend 22,1% après la reprise de sa cotation, la holding diversifiée ayant déposé son projet d'offre publique simplifiée de rachat de ses propres actions.

* VALNEVA gagne 6,1% après avoir signé un contrat avec le gouvernement américain pour la fourniture de son vaccin Ixiaro.

* FUTUREN (+8,06% dans de gros volumes) va étudier la possibilité de se développer dans de nouvelles filières renouvelables après avoir enregistré en 2015 le premier bénéfice net de son histoire, a déclaré à Reuters son directeur général Fady Khallouf.

(Joseph Sotinel et Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Dominique Rodriguez)

1 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • mlemonn4
    16 mars15:41

    Le marché !!!! est entrain de se poser la question de savoir ce qu'il fait à 4.500 ! Ceux qui l'ont fait remonter en trombe en prenant les short de court, n'arrivent même plus à le faire monter; ils arriveront peut etre encore une fois à lui faire toucher ses points techniques les plus hauts, histoire de faire vraiment peur aux shorts, mais une fois leur objectif atteint, ils le revendront tout aussi vite car ces marchés sont beaucoup trop chers !

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer