Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Les valeurs à suivre à la Bourse de Paris à la mi-séance

Reuters15/10/2015 à 14:41

RENAULT, À SUIVRE ET EN FORTE HAUSSE À MI-SÉANCE À PARIS

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre jeudi à la Bourse de Paris où l'indice CAC 40 progressait de 1,25% à 4.666,33 points vers 14h00 le marché étant soutenu par la conviction grandissante de voir la Réserve fédérale américaine attendre 2016 pour donner le coup d'envoi de la normalisation de sa politique monétaire ainsi que par plusieurs opérations de fusion-acquisition.

* UBISOFT (13,07%) et GAMELOFT (+12,3%) s'envolent au lendemain de l'annonce par VIVENDI (-0,59%) de prises de participation au capital des éditeurs de jeux vidéos Ubisoft et Gameloft, à hauteur respectivement de 6,6% et de 6,2%. Les professionnels de marché s'interrogent sur les intentions réelles de Vivendi qui s'était retiré en 2013 du secteur des jeux vidéo.

* MONTUPET a été suspendu de cotation à sa demande dès l'ouverture dans l'attente d'un communiqué qui a été publié à 13h12 par le canadien Linamar confirmant un projet d'acquisition, révélé mercredi soir par Reuters, de l'équipementier automobile français au prix de 71,53 euros par action, ce qui valorise Montupet autour de 771 millions d'euros.

* EUROFINS SCIENTIFIC gagne 2,92% après avoir annoncé la finalisation de l'acquisition de BIONMIS, un des principaux acteurs de la bioanalyse et des services génomiques.

* Plus gros volume de la cote et premier contributeur à la hausse du CAC 40, SANOFI (+3%) figure en tête des progressions de l'indice CAC 40 et du secteur européen de la santé (+1,65%). Morgan Stanley, qui décèle un potentiel de hausse du titre, ayant relevé sa recommandation de "pondération en ligne" à "surpondérer".. Dans le secteur de la santé, ESSILOR gagne 2,36%.

* RENAULT (+3,62%) signe la plus forte hausse du CAC 40, les cycliques reprenant des couleurs avec le marché, selon un scénario bien rôdé où l'automobile profite de surcroît de l'effet M&A de Montupet. MICHELIN prend 1,86%, PSA 2,47%, VALEO 2,49%.

* FAURECIA gagne 2,56% après avoir fait état mercredi d'une hausse solide de son chiffre d'affaires, la reprise européenne continuant d'éclipser le ralentissement chinois, et souligné que son exposition aux véhicules diesel du groupe Volkswagen, au coeur du scandale qui frappe le constructeur allemand, était restée très limitée l'an dernier. Kepler a réitéré son conseil d'achat et parle de "chiffres solides" mais Société générale a abaissé son conseil sur la valeur, d'achat à conserver.

* NUMERICABLE-SFR (+3,08%) compte parmi les plus fortes hausses du SBF 120 après l'annonce d'un projet de distribution d'un dividende exceptionnel, qui ne devrait pas affecter ses capacités financières et faire remonter du cash à sa maison-mère, Altice.

* CASINO (+7,35%) signe une des plus fortes hausses du SBF 1120 après avoir fait mieux qu'attendu en France au troisième trimestre, récoltant les fruits de ses baisses massives de prix, tandis que les ventes de sa filiale ViaVarejo ont poursuivi leur décrochage avec l'aggravation de la crise au Brésil.

* Contre la tendance, AIRBUS GROUP (-2,68%) accuse la plus forte des quelques baisses de l'indice CAC 40, le groupe aéronautique européen pâtissant des propos tenus la veille par la compagnie aérienne américaine Delta Air Lines anticipant une baisse des prix des avions d'occasion.

* ACCORHOTELS perd 1,6% après avoir fait état mercredi soir d'une croissance organique de 3,4% au troisième trimestre, portée par de bonnes performances en Europe du Nord, tandis que la demande en France est restée atone et que le groupe a pâti d'une forte dégradation de ses activités au Brésil.

* ENGIE perd 1,3%. Le groupe A décidé de ne pas construire de nouvelles centrales au charbon, a déclaré mercredi en fin de journée Gérard Mestrallet, le PDG d'Engie, dans une interview publiée sur le site internet du Figaro.

* NEXTRADIO TV perd 2,07% après que le Conseil supérieur de l'audiovisuel a annoncé mercredi soir l'abrogation de l'autorisation de diffusion accordée à la chaîne de TNT gratuite Numéro 23, dont NextRadio TV avait conclu le rachat en avril pour 88,3 millions d'euros.

* DEEZER a indiqué jeudi vouloir lever 300 millions d'euros à l'occasion de son introduction en Bourse, une opération qui pourrait valoriser le leader français du streaming musical jusqu'à 1,1 milliard d'euros.

(Raoul Sachs, édité par Jean-Michel Bélot)

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.