Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Les valeurs à suivre à la Bourse de Paris à la mi-séance

Reuters22/10/2015 à 13:04

VIVENDI, DANS LE ROUGE À LA MI-SÉANCE

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre jeudi à la Bourse de Paris, où l'indice CAC 40 recule de 0,11% à 4.689,75 points à 12h30 dans l'attente de l'issue du conseil des gouverneurs de la BCE et de la conférence de presse de son président Mario Draghi.

* PUBLICIS GROUPE (-9,14%) accuse la plus forte baisse du CAC 40 après une croissance organique particulièrement faible au troisième trimestre, liée à une activité moins forte aux Etats-Unis, qui a poussé le groupe publicitaire à abaisser ses perspectives de croissance organique sur l'année, de 2,5% à 1%.

* SAFRAN abandonne 3,34%, les résultats trimestriels supérieurs aux attentes et la confirmation des objectifs n'apaisant pas les inquiétudes liées au nouveau moteur LEAP et à la complexité des couvertures de change du groupe.

* VIVENDI perd 1,88% après avoir annoncé des prises de participations supplémentaires au capital des deux spécialistes français de jeux vidéo UBISOFT (+0,47%) et GAMELOFT (+2,04%), dont il détient désormais respectivement 10,39% et 10,20%.

* Destins opposés pour les titres des équipementiers automobiles PLASTIC OMNIUM (+3,30%) et VALEO (-1,74%), qui font l'objet d'arbitrages après leur publication trimestrielle. Le premier anticipe une hausse de ses résultats annuels quand le second a abaissé sa prévision 2015 de production automobile mondiale.

* ORANGE (+4,55%) signe la plus forte hausse du CAC 40 et de l'indice Stoxx des télécoms (+1,66%, plus forte performance sectorielle en Europe), après avoir renoué avec la croissance au troisième trimestre, grâce notamment à des résultats solides en France, ce qui permet à l'opérateur de relever son objectif d'Ebitda pour l'année. ILIAD gagne 3,69%, BOUYGUES 0,48%.

* PERNOD RICARD s'adjuge 3,34% après avoir fait mieux qu'attendu au premier trimestre de son exercice décalé, grâce aux Etats-Unis, son premier marché, tandis que ses ventes ont à nouveau décroché en Chine.

* IPSOS dégringole (-10,47%) et accuse la plus forte baisse du SBF 120 après un chiffre d'affaires du troisième trimestre inférieur aux attentes.

* EIFFAGE lâche 3,09%. La banque publique Bpifrance a annoncé mercredi soir avoir engagé la cession d'actions Eiffage représentant au total une part de 5% du capital du groupe de BTP, pour un montant d'environ 271 millions d'euros.

* AIR FRANCE-KLM cède 1,9%. Sa filiale Air France a fixé à début janvier le délai pour boucler avec les syndicats les négociations devant permettre d'éviter la mise en oeuvre totale de son plan qui prévoit 2.900 suppressions de postes et le retrait de 14 avions de la flotte long-courrier en deux ans, selon des sources syndicales.

* DASSAULT SYSTÈMES perd 1,95%. Le groupe prévoit une croissance à deux chiffres de ses ventes de nouvelles licences cette année et a relevé son objectif de bénéfice par action pour tenir compte notamment des effets de change. Bryan Garnier reste à la vente, soulignant que les prévisions financières de la société (hors change et crédit d'impôt recherche) restent en dessous de ses estimations.

* GROUPE EUROTUNNEL (-2,21%) a annoncé une progression de son chiffre d'affaires trimestriel en dépit des perturbations du tunnel sous la Manche liées à la crise des migrants.

* VALTECH chute de près de 11%, plus forte baisse de l'indice CAC Mid & Small, après avoir prévenu que le scandale Volkswagen pourrait pénaliser son rythme de croissance au cours des prochains trimestres.

* TARKETT bondit de 6,78% après avoir dégagé un chiffre d'affaires en hausse de 10,6% au troisième trimestre, à 808,8 millions d'euros.

* AUFEMININ (+2,37%) a vu son résultat net plus que tripler sur neuf mois, à 30,6 millions d'euros, avec un chiffre d'affaires en hausse de 27%.

(Raoul Sachs, édité par Dominique Rodriguez)


Mes listes

valeur

dernier

var.

13.745 +0.22%
14.15 -0.11%
0.339 -5.31%
18.97 +0.48%
73.9 -1.49%
67.3 -3.51%
1.351 -0.22%
51.84 +1.33%
16.05 -0.31%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.