Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Les valeurs à suivre à la Bourse de Paris

Reuters28/08/2015 à 08:22

MICHELIN, À SUIVRE À LA BOURSE DE PARIS

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre vendredi à la Bourse de Paris, attendue en légère hausse à l'ouverture avant la publication de plusieurs indicateurs dans le monde et au lendemain d'une forte progression du marché, soutenue notamment par la révision en hausse de la croissance américaine et la perspective d'un report du relèvement des taux américains au-delà de septembre.

A 08h00, le contrat à terme sur l'indice CAC 40 gagne 0,1%.

* ACCOR - Crédit suisse a relevé son conseil sur la valeur de "sous-performance" à "neutre".

* ALBIOMA - HSBC a relevé sa recommandation sur le titre de "conserver" à "acheter".

* NEXANS - HSBC a entamé la couverture de la valeur en conseillant d'"acheter" le titre avec un objectif de cours de 41 euros.

* MAUREL & PROM a annoncé jeudi soir un projet d'absorption de MPI, son ancienne filiale nigériane scindée en 2011, pour faire face à la chute des cours du brut et renforcer sa position dans le mouvement de consolidation engagé dans le secteur. Le groupe a parallèlement publié des résultats semestriels lourdement impactés par la baisse des prix du pétrole et la réduction drastique de ses investissements mais a précisé qu'il tablait sur une amélioration de ses performances sur la deuxième partie de l'année.

* TOTAL - Patrick Pouyanné, directeur général du groupe pétrolier, a déclaré jeudi devant l'Université d'été du Medef que la faiblesse des cours du pétrole devrait durer "pour un certain temps parce qu'il y a des fondamentaux dans le marché, parce que c'est un marché de matières premières dans lequel l'offre est extrêmement abondante". "La demande commence à réagir, contrairement à ce qui est écrit régulièrement", a-t-il ajouté.

* MICHELIN a commandé un rapport sur le fonctionnement de son ingénierie hors Recherche & Développement afin d'en améliorer la compétitivité, rapportent les Echos de vendredi. Une porte-parole du groupe a confirmé l'étude, tout en précisant qu'aucune décision n'était prise.

* HERMÈS INTERNATIONAL a annoncé vendredi un résultat opérationnel en hausse de 20% au premier semestre, à 748 millions d'euros.

* ETAM a fait état jeudi d'une baisse de 22,7% du résultat opérationnel courant, affecté par des provisions, d'une augmentation sensible des démarques en Europe, ou encore de l'impact négatif de l'écoulement en Chine des stocks résiduels.

* NICOX a stabilisé ses pertes et accru sa trésorerie au premier semestre tandis que son chiffre d'affaires a progressé grâce à l'acquisition de Doliage et le lancement de nouveaux produits, une tendance qui devrait se poursuivre au second semestre.

* HAVAS a fait état jeudi d'un chiffre d'affaires en nette hausse au premier semestre du fait d'une progression de l'activité en Amérique du Nord et en Europe, le groupe de publicité ayant bénéficié d'un effet de change favorable, ce qui le rend confiant dans la réalisation de ses objectifs annuels.

* BOLLORÉ a annoncé une hausse de 5,0% de son chiffre d'affaires au premier semestre (-0,3% à périmètre et changes constants) et engrangé un résultat net de 552 millions d'euros, soit 2,5 fois celui du S1 2014 grâce aux dividendes reçus de VIVENDI.

* BLUE SOLUTIONS a indiqué jeudi avoir dégagé un bénéfice net au premier semestre, à 4,1 millions d'euros, contre une perte de 5,3 millions d’euros un an auparavant, à la faveur d'une part de la hausse des ventes de packs de batteries et d'autre part, d'une diminution des coûts de revient de fabrication.

* SAVENCIA (ex-Bongrain) a accusé une baisse de 2,4% de ses ventes semestrielles à 2,18 milliards d'euros du fait d'effets de périmètre, mais son résultat opérationnel a progressé à 65 millions d'euros, contre 52 millions, et son résultat net part du groupe s'est hissé à 35 millions, contre 18 millions. "L'économie laitière mondiale restera particulièrement difficile au cours du second semestre 2015, impactée par l'embargo russe et la faiblesse des importations chinoises dans un contexte de baisse des cotations des ingrédients laitiers" prévoit le groupe.

* LANSON a enregistré une baisse de 9% de son chiffre d'affaires consolidé au premier semestre à 85,8 millions d'euros en raison notamment d'une stagnation des exportations, mais souligne qu'avec environ un tiers des ventes réalisées au cours du premier semestre mais la moitié des charges fixes, les résultats au 30 juin ne peuvent être représentatifs de ceux de l'ensemble de l'exercice.

* BASTIDE MEDICAL a annoncé jeudi une croissance annuelle de ses ventes de 12,5% à 171,2 millions d'euros tiré par son activité principale, autour du maintien à domicile, dont les revenus ont progressé de 13,7% à 110,8 millions.

* RENTABILIWED - Le spécialiste de la monétisation des audiences sur internet a enregistré au premier semestre une hausse de 63% de son résultat d'exploitation et une progression de 14% de son chiffre d'affaires.

(Alexandre Boksenbaum-Granier, Raoul Sachs et Noëlle Mennella, édité par Gilles Guillaume)


Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.