Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Les valeurs à suivre à l'ouverture de la Bourse de Paris

Reuters06/11/2015 à 08:56

LA BOURSE DE PARIS DEVRAIT OUVRIR SANS GRAND CHANGEMENT

PARIS (Reuters) - Liste des valeurs à suivre vendredi à la Bourse de Paris qui devrait ouvrir sans grand changement dans l'attente de la publication (à 14h30) du rapport sur l'emploi en octobre aux Etats-Unis. Vers 08h20, le contrat à terme sur le CAC 40 recule de 0,12%.

* FNAC et DARTY. Les conseils d'administration des deux distributeurs ont annoncé vendredi être parvenus à un accord sur les termes d'une amélioration de l'offre de rachat de Darty par la Fnac. Les actionnaires de Darty recevront une action Fnac pour 37 actions Darty détenues et pourront bénéficier d'une alternative en cash.

* CRÉDIT AGRICOLE SA a annoncé jeudi avoir saisi l'Autorité des marchés financiers (AMF) en raison d'informations jugées "infondées et inexactes" ayant circulé sur le marché dans la journée à la suite de la publication des résultats trimestriels du groupe bancaire mutualiste.

* ARCELORMITTAL a revu en baisse vendredi sa prévision de bénéfice d'exploitation 2015, invoquant la chute des cours de l'acier, liée à la concurrence des exportations de la Chine.

* SANOFI a présenté vendredi un plan stratégique à cinq ans basé sur des économies de coûts, l'augmentation de ses investissements en recherche et une restructuration de son portefeuille qui conduit le groupe pharmaceutique a "examiner des options stratégiques" pour Merial et son activité génériques en Europe.

* MAUREL & PROM a annoncé jeudi soir un chiffre d'affaires neuf mois en baisse de 54% à 204,8 millions d'euros en raison de l'impact de la baisse des cours du pétrole et de la limitation du niveau de production depuis le début de l'année. Le groupe a également annoncé l'aménagement prochain de ses covenants financiers.

* APERAM. Le spécialiste de l'acier inoxydable a annoncé jeudi son intention de verser son premier dividende en quatre ans face aux signes d'amélioration sur ses marchés.

* VIVENDI. Le conseil d'administration de Telecom Italia a donné jeudi son feu vert à une opération de conversion d'actions qui permettra de générer de la trésorerie et potentiellement de diluer les participations de Vivendi et de Xavier Niel, les deux actionnaires français de l'ex-monopole italien des télécommunications.

* GAMELOFT a publié jeudi un chiffre d'affaires en croissance de 14% à données publiées et de 6% à taux de change constants sur les neuf premiers mois de 2015 à 190,7 mlns d'euros. Le groupe prévoit de commercialiser au moins 4 nouveaux titres au T4 et de continuer à lancer de façon régulière de nouveaux jeux en 2016.

* TOTAL. L'État, les collectivités locales, la SNCF et Total ont signé un accord sur le contournement ferroviaire de la raffinerie de Donges (Loire-Atlantique), exploitée par le groupe pétrolier français. Total avait conditionné son projet d'investir 400 millions d'euros pour moderniser cette raffinerie à la réalisation de ce projet.

* JCDECAUX a publié jeudi un chiffre d'affaires en hausse au troisième trimestre sous l'impulsion des segments "transport" et "mobilier urbain", les bonnes performances du Royaume-Uni et de l'Amérique du Nord ayant compensé l'atonie de l'Europe continentale.

* EUROPCAR a publié jeudi des résultats en progression au troisième trimestre grâce aux bonnes performances de ses revenus de location ce qui permet au loueur de véhicules de relever ses objectifs annuels. Le groupe a vu ses ventes croître de 5,2% à change constants au troisième trimestre à 692,6 millions.

* BOLLORÉ a publié jeudi un chiffre d'affaires du troisième trimestre 2015 de 2,7 milliards d'euros (+1%) en précisant que les principaux indicateurs industriels et financiers restaient satisfaisants au 30 septembre.

* LANSON a publié jeudi un chiffre d'affaires à 135,79 millions d'euros (-6,1%) pour les neuf premiers mois de l'année. "Dans un contexte de marché restant fortement concurrentiel, le groupe privilégie la préservation du positionnement tarifaire de ses maisons, quitte à ne pas rattraper en fin d'exercice la totalité des volumes perdus au premier semestre", lit-on dans un communiqué.

* LE NOBLE AGE a accru de 18,8% son chiffre d'affaires des neuf premiers mois de 2015 à 319 millions d'euros grâce au développement régulier de son parc d'exploitation dont le chiffre d'affaires a progressé de 17,6% à 262,6 millions d'euros. Le groupe confirme attendre un chiffre d'affaires "Exploitation" de 350 millions d'euros pour la totalité de l'exercice avec une croissance organique supérieure à 5%.

* FONCIÈRE DES RÉGIONS a réalisé depuis le début de l'année 1,9 milliard d'euros d'investissements engagés pour un rendement moyen de 5,9%. La foncière a cédé 281 millions d'euros d'actifs et a engagé pour 1,1 milliard d'euros de ventes depuis le début d'année, avec un rendement moyen de 4,8%. Elle confirme l'objectif d'un résultat net récurrent par action 2015 "en légère croissance".

* NRJ GROUP a publié jeudi un chiffre d'affaires consolidé en hausse de 2% au troisième trimestre à 87,6 millions d'euros à la faveur de bonnes performances dans l'activité télévision. "Le groupe reste volontariste sur la croissance du

résultat opérationnel dès 2016 avec un objectif d'atteinte de l'équilibre opérationnel du pôle Télévision en 2017", lit-on dans un communiqué.

* ONXEO a annoncé jeudi que sa position de trésorerie consolidée au 30 septembre s'élevait à 35,8 millions d'euros en précisant disposer d'une visibilité jusqu'à fin 2017 ce qui lui permet de financer les programmes de développement clinique actuels.

(Noëlle Mennella et Raoul Sachs, édité par Jean-Michel Bélot)

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.