Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Les USA ont rompu la confidentialité à propos de l'A350 dit l'UE

Reuters08/10/2012 à 19:50

BRUXELLES (Reuters) - L'Union européenne a accusé lundi les Etats-Unis d'avoir rompu la confidentialité de documents sensibles relatifs au financement de l'Airbus A350, dernière escarmouche en date dans le long conflit sur les aides publiques qui oppose Boeing à son concurrent européen.

"L'Union européenne regrette que le gouvernement américain n'ait pas tenu compte de la confidentialité des procédures de l'OMC en faisant référence à des documents fournis par l'UE la semaine dernière", a déclaré le porte-parole du commissaire au Commerce John Clancy, dans ce qui constitue une rare critique des Etats-Unis pour non-respect de la confidentialité.

La Commission européenne a haussé le ton après que le bureau du Représentant des Etats-Unis pour le commerce a confirmé une information de Reuters selon laquelle il avait reçu ces documents demandés à l'Organisation mondiale du commerce (OMC) en septembre.

C'est la première fois que le financement de l'A350 - réponse européenne au Boeing 787 Dreamliner - est introduit dans le contentieux qui oppose les deux constructeurs aéronautiques. Il se produit au moment où la maison-mère d'Airbus, EADS, discute d'une fusion avec BAE Systems.

Une porte-parole de l'ambassade des Etats-Unis à Bruxelles a refusé de commenter ces informations.

Washington exige d'Airbus qu'il cesse de recevoir des subventions des pays hôtes du consortium - la France, l'Allemagne, la Grande-Bretagne et l'Espagne - et affirme que l'A350 doit être pris en compte dans l'évaluation d'éventuelles sanctions financières.

L'Union européenne estime elle que l'A350 n'est pas concerné par ce contentieux qui a été ouvert avant que le constructeur européen lance le programme de l'appareil, qui devrait voler pour la première fois en 2013.

Une source américaine a dit à Reuters que les documents relatifs au financement de l'A350 ont été fournis suivant une procédure de conformité de l'OMC. Une source européenne a dit que l'OMC voulait seulement vérifier la pertinence de ces documents.

Pour l'instant, l'organisation s'est abstenue d'étudier directement la question des financements de l'A350.

L'OMC a jugé que Boeing et Airbus avaient tous deux bénéficié de subventions illicites, objets de nombreuses plaintes dans un dossier ouvert depuis plus de huit ans. Washington envisage des sanctions de 10 milliards de dollars et Bruxelles de 12 milliards, chacun s'accusant mutuellement de continuer le versement de ces subventions.

Le différend au sujet de l'A350 risque d'envenimer le dossier au moment où EADS se prépare à demander le soutien des Etats-Unis à une éventuelle fusion avec le britannique BAE, qui a des positions significatives aux Etats-Unis.

Sebastian Moffett, Mathilde Gardin pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat


Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.