1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Les stocks de brut et d'essence à un nouveau record aux USA
Reuters03/02/2016 à 18:11

 (Actualisé avec précisions, citation d'analyste) 
    NEW YORK, 3 février (Reuters) - Les stocks de pétrole brut 
et d'essence ont augmenté plus que prévu la semaine dernière aux 
Etats-Unis pour atteindre de nouveaux records, montrent les 
données publiées mercredi par le département de l'Energie. 
    Les stocks de brut  USOILC=ECI  ont augmenté de 7,8 millions 
de barils sur la semaine au 29 janvier, à 502,7 millions de 
barils, alors que les analystes anticipaient en moyenne une 
hausse de 4,8 millions.  
    Ils atteignent ainsi un niveau record pour la deuxième 
semaine d'affilée, alimentés par une hausse des importations et 
un ralentissement de l'activité des raffineries. 
    "Je n'attendais pas une hausse d'une telle ampleur, mais 
elle ne me surprend pas", commente Tariq Zahir, analyste chez 
Tyche Capital à Laurel Hollow dans l'Etat de New York. 
    Ce spécialiste s'attend à ce que la tendance se poursuive. 
"On va bientôt entrer dans la période de maintenance des 
raffineries", note-t-il.    
    Selon les données de l'EIA, l'agence d'information du 
département de l'énergie, les importations de pétrole brut 
 USOICI=ECI  ont augmenté de 647.000 barils par jour la semaine 
dernière et le taux d'utilisation des capacités des raffineries 
 USOIRU=ECI  a diminué de 0,8 point à 86,6%. 
    Les stocks d'essence  USOILG=ECI  ont augmenté de 5,9 
millions de barils à 254,4 millions, là encore un record. Les 
analystes prévoyaient en moyenne une hausse de 1,7 million. 
    Ceux de produits distillés  USOILD=ECI , qui comprennent le 
diesel et le fioul domestique, ont quant à eux baissé moins 
qu'attendu, de 777.000 barils alors que le consensus donnait un 
recul de 1,1 million. 
 
 (Jessica Resnick-Ault, avec Devika Krishna Kumar, Véronique 
Tison pour le service français) 
 

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer