Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Les sociétés européennes sont en avance sur les américaines en matière de RSE

Newsmanagers23/04/2015 à 17:00

(NEWSManagers.com) - La responsabilité sociale et environnementale des entreprises est un sujet important dans toutes les régions du monde, mais c'est en Europe où elle est particulièrement prise à coeur. C'est ce que constate oekom research dans une étude présentée mercredi 15 avril à Paris. Intitulée " oekom Corporate Responsibility Review 2015 " , l'étude de l'agence de notation extra-financière indépendante analyse la performance des entreprises dans le domaine de la responsabilité sociale et environnementale et dresse une comparaison entre les entreprises européennes et américaines, dans le contexte du débat sur l'accord commercial transatlantique TTIP.

Premier enseignement de l'étude, les entreprises européennes obtiennent une notation moyenne de 40,6 sur une échelle allant de 0 à 100 (meilleur score), alors que les entreprises basées aux Etats-Unis atteignent un score moyen de seulement 25,2. " Dans les secteurs où le volume de marchandises et services échangés entre les deux zones économiques est particulièrement élevé comme le secteur automobile, le secteur de la machinerie ou encore de l'industrie chimique, les sociétés européennes réussissent également mieux en terme de responsabilité" , précise oekom research.

" Les détracteurs du traité TTIP craignent que celui-ci conduise à un nivellement par le bas des standards sociaux et environnementaux. Si cela devait être le cas, ce serait intéressant d'analyser quel impact cela aurait sur le management responsable dans les sociétés européennes et américaines" , ajoute l'agence.

L'étude constate ensuite que près de la moitié des entreprises (49,7%) ne manifeste que peu ou pas d'engagement dans le domaine de la responsabilité sociale. Cette proportion a toutefois diminué de 3,4 points par rapport à l'année précédente, grâce à l'amélioration de la transparence sur leur engagement environnemental et social. " Toutefois, moins d'une entreprise sur six (16,3%) satisfait aux critères sectoriels spécifiques minimums de management durable définis par oekom research et a donc reçu le statut Prime d'oekom" , souligne Matthias Bönning, COO et directeur de la recherche chez oekom research.

Les secteurs les plus respectueux des engagements RSE sont la fabrication de produits ménagers suivis des entreprises du secteur automobile. En bas de classement, on retrouve les secteurs de la grande distribution, le secteur pétrolier et gazier ainsi que l'immobilier.

Pour oekom research, afin de pousser les entreprises à mettre en place les changements nécessaires pour le développement responsable de l'économie et de la société, le marché de l'ISR est peut être un incitateur important. " Le volume record d'investissements responsables de presque 10.000 milliards d'euros, rien qu'en Europe, ainsi que ses 30,2% de part du marché mondial des capitaux ne peuvent laisser les entreprises indifférentes" , souligne l'étude. " L'incitation pour les sociétés à structurer leur système de gestion durable conformément aux critères des investisseurs augmente avec chaque euro investi selon des critères responsables" , conclut Matthias Bönning.

Mes listes

valeur

dernier

var.

34 0.00%
5390.63 -1.10%
1.151 -0.46%
538 -1.82%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.