Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Les résultats favorisent un regain d'appétit pour le risque
Reuters26/01/2021 à 13:14

LES BOURSES EUROPÉENNES PROGRESSENT À MI-SÉANCE

LES BOURSES EUROPÉENNES PROGRESSENT À MI-SÉANCE

par Marc Angrand

PARIS (Reuters) - Wall Street est attendue proche de l'équilibre alors que les Bourses européennes progressent à mi-séance mardi et effacent une partie de leurs pertes des deux séances précédentes, les publications de résultats prenant le pas sur la crise sanitaire dans les priorités des investisseurs.

Les contrats à terme sur les principaux indices new-yorkais signalent une ouverture en hausse de 0,15% pour le Dow Jones mais quasi stable pour le Standard & Poor's 500 comme pour le Nasdaq.

À Paris, le CAC 40 gagne 1,4% à 5.549,13 points vers 11h55 GMT. A Londres, le FTSE 100 prend 0,65% et à Francfort, le Dax avance de 1,97%.

L'indice EuroStoxx 50 est en hausse de 1,45%, le FTSEurofirst 300 de 0,8% et le Stoxx 600 de 1,08%.

Ce dernier avait perdu 0,84% lundi et clôturé à son plus bas niveau depuis près de trois semaines, pénalisé par les craintes de dégradation de la conjoncture économique et les interrogations sur les variants du coronavirus.

Mais une série de résultats meilleurs qu'attendu favorisent un début de rebond côté européen, tandis que Wall Street attend en fin de journée et dans les jours à venir ceux de dizaines de grands noms de la cote, parmi lesquels Microsoft, Apple, Facebook ou encore Boeing.

Autre facteur propice au retour à l'achat: les déclarations de responsables français laissant entendre qu'un retour au reconfinement à l'échelle nationale n'est pas prévu pour l'instant, alors que cette éventualité avait pesé sur la tendance lundi.

Les investisseurs surveilleront par ailleurs à 13h00 GMT les nouvelles prévisions économiques mondiales du Fonds monétaire international.

VALEURS EN EUROPE

Le rebond en Europe profite à la quasi-totalité des secteurs mais particulièrement à celui de la chimie, dont l'indice Stoxx gagne 2,41%, tiré par l'allemand Linde (+4,13%) après l'annonce d'un relèvement de son dividende et d'un plan de rachats d'actions de cinq milliards de dollars.

Dividende et rachats d'actions profitent aussi à la banque suisse UBS (+1,86%), amplifiant l'impact boursier de résultats trimestriels meilleurs qu'attendu.

Le secteur bancaire profite de cette bonne surprise comme du reflux des craintes de reconfinement en France: à Paris, Société générale prend 3,1%, BNP Paribas 2,62% et Crédit agricole 2,48%.

Dans le rouge, le groupe aéronautique britannique Rolls-Royce perd 2,9% après avoir revu à la baisse ses prévisions de reprise du marché de l'aviation commerciale et évoqué une consommation de trésorerie supérieure aux estimations.

TAUX

Le rendement des bons du Trésor américain à dix ans remonte à 1,0533% après la chute de près de cinq points de base subie lundi sur fond d'aversion au risque, qui l'a ramené à son niveau du 7 janvier.

En Europe, les rendements des pays les mieux notés sont eux aussi orientés à la hausse, à -0,535% pour le Bund allemand à dix ans, alors que ceux des emprunts d'Etat italiens rechutent, la démission, désormais officielle, du président du Conseil, Giuseppe Conte, semblant ouvrir la voie à la formation d'un nouveau gouvernement sans risque de crise politique durable.

Celui des BTP à dix ans perd plus de trois points à 0,622%.

CHANGES

Favorisé initialement par le regain d'aversion au risque observé sur les marchés asiatiques (Tokyo a cédé 0,96%, Shanghai 1,55%), le dollar a effacé ses gains au fil des heures en réaction à la remontée des actions en Europe.

L'indice qui mesure ses fluctuations face à un panier de référence est ainsi pratiquement inchangé (-0,02%) après avoir atteint son plus haut niveau depuis une semaine. L'euro se traite autour de 1,2140 dollar après être revenu brièvement sous 1,2110.

PÉTROLE

Hésitant en début de journée, le marché pétrolier s'est orienté à la hausse à la faveur du rebond des actions européennes et après les informations évoquant une explosion d'origine indéterminée à Ryad, la capitale de l'Arabie saoudite.

Le Brent gagne 0,5% à 56,16 dollars le baril et le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) 0,57% à 53,07 dollars.

AUCUN INDICATEUR ÉCONOMIQUE MAJEUR À L'AGENDA

(édité par Patrick Vignal)

2 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • trebi
    26 janvier13:55

    Conclusion : la population va être encore le dindon de la farce.

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer