1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Les républicains US vont présenter leur projet de réforme des impôts
Reuters02/11/2017 à 13:24

    WASHINGTON, 2 novembre (Reuters) - La majorité républicaine 
de la Chambre américaine des représentants doit présenter ce 
jeudi son projet de réforme des impôts que Donald Trump veut 
mener à bien d'ici la fin de l'année. 
    Elaboré par la commission des Voies et des Moyens, chargée 
des questions fiscales, le texte devrait être divulgué à 11h15 
(15h15 GMT), a précisé un porte-parole du président de la 
Chambre, Paul Ryan. 
    Les parlementaires se rendront dans l'après-midi à la Maison 
blanche pour une réunion avec Donald Trump. 
    Le texte servira de point de départ à un sprint 
parlementaire, la Maison blanche et les républicains, 
majoritaires à la Chambre des représentants et au Sénat, 
espérant enregistrer un premier succès législatif depuis 
l'investiture de Trump, il y a plus de neuf mois. 
    Aucune réforme globale du code des impôts n'a pu être votée 
au Congrès depuis 1986, quand le républicain Ronald Reagan était 
à la Maison blanche et que les démocrates contrôlaient la 
Chambre des représentants. 
    Trump, qui a exposé les grandes lignes de sa réforme fin 
septembre, a précisé cette semaine qu'il souhaitait que le 
Congrès l'adopte avant Thanksgiving, le 23 novembre. 
    Le projet attendu jeudi, qui sera susceptible d'évoluer 
encore, devrait proposer une solution de compromis sur l'un des 
principaux obstacles à l'adoption de la réforme, à savoir la 
suppression projetée des déductions des impôts locaux et 
régionaux dans le revenu fiscal.  
    Les élus des Etats à forte imposition locale, comme le New 
Jersey, l'Etat de New York et la Californie, ont fait part ces 
dernières jours de leur opposition à cette disposition, qui sera 
amendée. 
    Dans son architecture globale, la réforme prévoit de ramener 
le taux d'imposition des sociétés de 35% à 20%. Elle devrait 
aussi réduire le nombre de tranches d'impôts sur les revenus. 
    Kevin Brady, le président de la commission des Voies et des 
Moyens, a prévenu mercredi que la diminution du taux de l'impôt 
sur les sociétés pourrait se dérouler en "plusieurs étapes". 
  
    Les démocrates, largement tenus à l'écart dans ce processus 
législatif, dénonce une "réforme pour les riches". 
    L'administration présidentielle explique que les baisses des 
recettes fiscales induites par la réforme seront compensées par 
un regain de l'activité et de l'emploi aux Etats-Unis. 
 
 (David Morgan et Amanda Becker; Henri-Pierre André pour le 
service français) 
 

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer