Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Les profits trimestriels de GM portés par la demande américaine

Reuters30/10/2013 à 18:32

GENERAL MOTORS FAIT MIEUX QUE PRÉVU AU 3E TRIMESTRE

DETROIT (Reuters) - General Motors a publié mercredi un bénéfice trimestriel supérieur aux attentes grâce à une amélioration de ses activités en Europe et en Amérique du Nord, où les ventes ont été soutenues par la commercialisation de nouveaux modèles.

Ces chiffres ont été salués par les investisseurs, le titre GM s'adjugeant 3,38% à 37,28 dollars à 15h20 GMT alors que le S&P était presque inchangé.

Le directeur financier Dan Ammann a déclaré que la filiale européenne du constructeur américain était en bonne voie pour atteindre son objectif d'un retour à l'équilibre d'ici deux ans. Pour la première fois en deux ans, le chiffre d'affaires a progressé en Europe.

"Ce qui se passe en Europe est tout à fait en phase avec le plan que nous avons élaboré", a-t-il dit.

"Notre objectif est de revenir au point mort à l'horizon 2015, clairement, nous sommes en bonne voie."

La perte accusée sur le sol européen s'est réduite de plus de moitié à 214 millions de dollars contre 487 millions un an auparavant en raison notamment d'une compression des coûts et d'une hausse du chiffre d'affaires en base annuelle pour la première fois depuis deux ans. Les analystes anticipaient une perte de 267,7 millions de dollars.

"Nous pensons que la direction a pris de l'avance dans son projet de revenir au point mort d'ici la moitié de la décennie", écrit Joseph Amaturo, analyste de Buckingham Research.

L'OBJECTIF DE MARGE À PORTÉE DE MAIN

Le bénéfice net part du groupe, allié à PSA Peugeot Citroën depuis février 2012, est ressorti à 757 millions de dollars, soit 45 cents par action, au troisième trimestre contre 1,48 milliard (89 cents) un an auparavant.

Hors exceptionnels liés au rachat d'actions préférentielles et à des charges fiscales, le bénéfice par action ressort à 96 cents, deux cents de plus que le consensus Thomson Reuters I/B/E/S.

Le chiffre d'affaires a progressé de 3,7% à 38,98 milliards de dollars, moins que les 39,49 milliards de dollars anticipés par les analystes.

La réduction des pertes en Europe et la vigueur du marché américain ont permis de compenser le recul des résultats dans la division internationale, qui comprend la Chine et l'Amérique du Sud et dont le profit a chuté de 61% à 299 millions de dollars. Les analystes anticipaient en moyenne 329,2 millions de dollars.

En Amérique du Nord, le bénéfice d'exploitation a bondi de 27% à 2,19 milliards de dollars en partie grâce à des hausses de prix, contre 2,13 milliards attendus.

Les ventes ont également été portées par la commercialisation des versions du pickup Chevrolet Silverado ou de la Berline Impala. Selon plusieurs analystes, cette tendance devrait se confirmer avec la sortie d'une nouvelle gamme de pickups et de SUV de grand gabarit dès 2014.

La marge bénéficiaire a quant à elle progressé à 9,3% contre 7,7% l'année dernière. GM s'est fixé pour objectif d'atteindre 10%.

Selon Itay Michaeli, analyste de Citi, ce chiffre "étaye la crédibilité" de l'objectif de 10% de marge affiché par GM.

Ben Klayman et Deepa Seetharaman; Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Gilles Guillaume

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.