Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Les prix devraient monter dans l'habillement en 2016

Reuters03/12/2015 à 20:04

LES PRIX DEVRAIENT AUGMENTER DANS L'HABILLEMENT EN 2016

PARIS (Reuters) - Les enseignes d'habillement, confrontées au renchérissement de leurs approvisionnements lié à la chute de l'euro face au dollar, se préparent à augmenter leurs prix en 2016, selon les prévisions de l'Institut français de la mode (IFM).

Les détaillants, comme H&M, Zara ou Kiabi (famille Mulliez), qui s'approvisionnent principalement en Asie (zone dollar), ont vu leur prix à l'importation grimper de 19% en provenance de Chine en 2015 et de 14% avec le Bangladesh du fait de la baisse de l'euro.

"Ce ne sont plus les matières premières qui tendent les prix aujourd'hui, mais la parité euro-dollar", a observé Gildas Minvielle, directeur de l'observatoire économique de l'IFM à l'occasion de la présentation des perspectives 2016 de l'institut.

La monnaie européenne a perdu 22% face au dollar depuis la mi-2014 et la part de l'Asie dans les approvisionnements du secteur de l'habillement européen a atteint aujourd'hui un record de 78%.

Pour y faire face, les enseignes prévoient de répercuter partiellement cette hausse sur leurs prix de vente.

Une majorité de distributeurs interrogés par l'IFM disent ainsi vouloir relever leurs prix, le coût de leurs importations ayant grimpé de 20%, et nombre d'entre eux annoncent des hausses de l'ordre de 5%, a ajouté Gildas Minvielle.

"Les enseignes s'observent pour voir qui va dégainer en premier. Les marges vont peut-être souffrir (...) mais certains ont les reins solides", a souligné Evelyne Chaballier, directrice des études.

Le marché de la mode devrait quant à lui accuser un nouveau repli en France en 2015 (-0,4% attendu), pour la huitième année consécutive, mais la tendance pourrait s'inverser en 2016.

Avec l'amélioration de la croissance économique et du moral des Français, la baisse des prix du pétrole, une possible stabilisation du chômage et une fiscalité "plus neutre", le marché de la mode pourrait retrouver des couleurs, a estimé Hélène Fourneau, responsable des panels de l'IFM.

"On sent une décrispation, malgré les attentats de Paris. La situation est nettement moins dégradée qu'au cours des années précédentes", a-t-elle observé.

Le marché de l'habillement pourrait ainsi progresser de 0,5% à 1% l'an prochain, selon les projections de l'IFM.

(Pascale Denis, édité par Jean-Michel Bélot)

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.