Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Les places européennes voient rouge à la mi-séance, sauf Londres

Reuters05/07/2016 à 14:05

LES BOURSES EUROPÉENNES DANS LE ROUGE À LA MI-SÉANCE, SAUF LONDRES

PARIS (Reuters) - A part une Bourse de Londres soutenue par les annonces de la Banque d'Angleterre (BoE), les places européennes creusent leurs pertes mardi à la mi-séance, les investisseurs étant rattrapés par toute une série d'inquiétudes après la vive hausse de la semaine dernière : le Brexit et ses conséquences, les banques italiennes ou encore la conjoncture économique chinoise.

Dans ce contexte, après un long week-end de trois jours pour cause de fête nationale aux Etats-Unis, Wall Street, qui reste sur une série de quatre hausses de suite, est attendue en repli d'environ 0,4%, selon les futures sur indices.

À Paris, le CAC 40 perd 1,29% (-54,81 points) à 4.180,05 points vers 11h10 GMT. À Francfort, le Dax cède 1,41% mais, à Londres, le FTSE progresse de 0,44%. L'indice paneuropéen FTSEurofirst 300 abandonne 1,09% et l'EuroStoxx 50 de la zone euro 1,19%.

Alors qu'elle était dans le rouge comme ses homologues européennes, la place de Londres s'est retournée à la hausse après que la BoE à dévoilé des mesures pour inciter les banques britanniques à continuer à distribuer du crédit dans la période "difficile" qui s'annonce après le vote des Britanniques en faveur d'une sortie de l'Union européenne.

Mark Carney, le gouverneur de la BoE, qui avait évoqué en fin de semaine dernière de vraisemblables mesures de soutien de l'institut d'émission pour aider l'économie à encaisser le choc du "Brexit", a dit que la BoE exploiterait au maximum sa marge de manoeuvre pour atténuer les conséquences du vote britannique en faveur d'une sortie de l'Union européenne.

Les annonces de la BoE ont un temps fait perdre plus de 1% à la livre par rapport au dollar, la devise britannique ayant touché dans la matinée un nouveau creux de 31 ans face au billet vert. Elle a ensuite effacé une partie de ses pertes mais recule toujours de 1%, notamment plombée par un indicateur montrant un ralentissement de la croissance du secteur privé en juin en Grande-Bretagne.

Les enquêtes PMI suggèrent un léger tassement de la croissance en Allemagne, mais qui reste à un niveau relativement élevé, tandis que, en France, le secteur privé est retombé en légère contraction.

Ces données plutôt mitigées viennent s'ajouter à l'impact négatif de l'indice PMI composite chinois, qui englobe aussi bien le secteur des services que le secteur manufacturier et qui est tombé à un creux de quatre mois, à 50,3, soit juste au-dessus de la barre des 50 séparant croissance et contraction d'une activité.

Les valeurs liées aux matières premières, dont la Chine est un grand consommateur, reculent de ce fait de 1,70%. Mais les principales baisses sectorielles sont le fait des services financiers (-2,79%), des assurances (-2,83%) ou encore des foncières (-1,96%), en raison notamment des craintes des conséquences du Brexit sur l'immobilier commercial en Grande-Bretagne, surtout à Londres.

Le secteur bancaire est l'un de ceux qui accuse les baisses les moins marquées, avec un recul de 0,69%, en raison notamment du rebond des valeurs bancaires italiennes (+2,63%), cinq d'entre elles réalisant les cinq plus fortes hausses de l'indice Stoxx 600.

Leurs cours restent cependant inférieurs de 30% au niveau d'avant le résultat du référendum du 23 juin et certains se demandant si la mauvaise santé des banques italiennes dans leur ensemble ne représente pas un risque plus important que le Brexit.

En attendant, les valeurs refuge restent très recherchées, avec notamment un nouveau plus bas record touché par le rendement à 10 ans des emprunts du Trésor américain.

(Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Bertrand Boucey)

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.