Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Actualités

AIR FRANCE - KLM

8.2360EUR
-2.51% 
Ouverture théorique 8.2360
indice de référence SBF 120

FR0000031122 AF

Euronext Paris données temps réel
Politique d'exécution
  • ouverture

    8.4620

  • clôture veille

    8.4480

  • + haut

    8.4700

  • + bas

    7.9500

  • volume

    8 128 274

  • valorisation

    3 530 MEUR

  • capital échangé

    1.90%

  • dernier échange

    20.04.18 / 17:35:13

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    7.4140

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    9.0580

  • Éligibilité

    SRD

    Qu'est-ce que le SRD ?

    Fermer
    PEA

    Qu'est-ce que le PEA ?

    Fermer

Autres places de cotation

Fermer
  • + Alerte

  • + Portefeuille

    Ajouter AIR FRANCE - KLM à un portefeuille virtuel

    Fermer
  • + Liste

    Ajouter AIR FRANCE - KLM à mes listes

    Fermer

Les pilotes d'Air France menacent d'une grève illimitée

Reuters18/09/2014 à 14:33

* Le SNPL menace d'étendre la grève après dimanche * Le trafic toujours très perturbé, 42% des vols assurés * Valls réclame la fin de la grève (Actualisé avec menace de grève illimitée, détails) PARIS, 18 septembre (Reuters) - Le syndicat des pilotes d'Air France AIRF.PA menace jeudi la direction de la compagnie d'une grève illimitée, au quatrième jour d'un conflit qui s'enlise en raison de désaccords sur la stratégie de développement de la filiale à bas coûts Transavia. Le préavis du SNPL Air France, majoritaire, court jusqu'au 22 septembre mais son président, Jean-Louis Barber, affirme dans Le Monde que le mouvement pourrait s'étendre. "Nous organisons un référendum auprès de nos adhérents sur la poursuite du mouvement. Nous aurons la réponse samedi", dit-il. "La réponse va être très, très claire. Si les pilotes votent à nouveau la grève, cette fois ce sera un mouvement illimité." Jeudi, quatre vols sur dix étaient assurés. "Quarante-deux pour cent des vols (assurés), ça augmente très légèrement, on était à 41% hier, 40% avant-hier", a dit sur RMC le PDG d'Air France-KLM, Alexandre de Juniac, faisant état d'une perte comprise entre 30 et 45 millions d'euros pour les trois premiers jours de grève pour la compagnie. "Ce qui se joue, c'est l'avenir d'Air France. Après avoir fait un plan de restructuration très dur (...), on est en train de sortir la tête de l'eau, on compromet les fruits de notre redressement", a-t-il souligné. "Si on n'est pas capable de faire ça, on compromet l'avenir d'Air France, c'est sa capacité à conquérir des marchés qui se joue", a-t-il ajouté, évoquant la concurrence des compagnies low-cost, comme EasyJet ou Ryanair. VALLS DEMANDE L'ARRÊT DE LA GRÈVE Les négociations devaient reprendre jeudi entre la direction et les syndicats, qui ont rejeté mercredi une proposition sur le partage des activités entre les trois entités de Transavia. Le Spaf, qui avait appelé à cesser le travail jusqu'à samedi, a indiqué jeudi qu'il prolongeait son arrêt de travail de 48h supplémentaires, jusqu'au 22 septembre. "La direction d'Air France assume entièrement la responsabilité du conflit avec ses pilotes", estime le Spaf dans un communiqué. "La désinformation est la seule stratégie de M. Alexandre de Juniac et de ses collaborateurs. Il n'y a pas de projet enthousiasmant pour les pilotes d'Air France, il y a seulement un chantage inacceptable à l'emploi adossé à une stratégie industrielle de délocalisation." Le SNPL et le Spaf réclament notamment un contrat de travail unique pour l'ensemble des pilotes d'avions de plus de cent places au sein des trois compagnies, Air France, Transavia et Hop!, qui assure les liaisons régionales, au lieu d'un changement de contrat lors d'un passage d'Air France à Transavia. Interrogé sur la grève de pilotes, le Premier ministre Manuel Valls a estimé mercredi que la grève des pilotes d'Air France pesait "lourdement" sur la compagnie et sur l'attractivité de la France et devait prendre fin. (Marine Pennetier et Grégory Blachier, édité par Yves Clarisse)

Valeurs associées


Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.