Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Actualités

AIR FRANCE - KLM

7.3300EUR
+2.15% 
Ouverture théorique 7.3980
indice de référence SBF 120

FR0000031122 AF

Euronext Paris données temps réel
Politique d'exécution
  • ouverture

    7.2040

  • clôture veille

    7.1760

  • + haut

    7.3940

  • + bas

    7.1520

  • volume

    4 186 373

  • valorisation

    3 142 MEUR

  • capital échangé

    0.98%

  • dernier échange

    22.05.18 / 17:38:31

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    6.5980

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    8.0620

  • Éligibilité

    SRD

    Qu'est-ce que le SRD ?

    Fermer
    PEA

    Qu'est-ce que le PEA ?

    Fermer

Autres places de cotation

Fermer
  • + Alerte

  • + Portefeuille

    Ajouter AIR FRANCE - KLM à un portefeuille virtuel

    Fermer
  • + Liste

    Ajouter AIR FRANCE - KLM à mes listes

    Fermer

Les pilotes d'Air France appellent à la grève du 11 au 14 juin

Reuters02/06/2016 à 16:40
    * Les pilotes protestent contre une baisse de leur 
rémunération 
    * D'autres arrêts de travail possibles quelques jours plus 
tard 
    * La direction d'Air France prête à discuter avec les 
syndicats 
 
 (Actualisé avec intersyndicale, réaction d'Air France) 
    PARIS, 2 juin (Reuters) - L'intersyndicale des pilotes d'Air 
France a appelé jeudi à la grève du 11 au 14 juin pour défendre 
les rémunérations, un mouvement qui commencera au lendemain du 
coup d'envoi de l'Euro de football en France et au moment où le 
groupe vient à peine de renouer avec les bénéfices. 
    Le Syndicat national des pilotes de ligne (SNPL), le 
Syndicat des pilotes d'Air France (Spaf) et Alter précisent dans 
un communiqué commun que ce préavis de grève pourrait être suivi 
par d'autres arrêts de travail "quelques jours plus tard" si 
nécessaire. 
    Cet appel à la grève intervient dans un contexte d'arrêts de 
travail et de manifestations contre la loi Travail, notamment 
dans les secteurs des transports et de l'énergie.   
    Air France a précisé dans une déclaration à Reuters qu'elle 
n'était pas encore en mesure d'évaluer l'ampleur et les 
conséquences de ce mouvement. La compagnie avait perdu plus de 
400 millions d'euros à la suite des 15 jours de grève de ses 
pilotes contre un projet avorté de développement européen de sa 
low cost Transavia en septembre 2014. 
    "La situation d'Air France demeure fragile", souligne la 
compagnie. "Une grève des pilotes de quatre jours, au moment où 
la société redevient bénéficiaire après huit années de pertes, 
nuira à cette dynamique positive". 
     
    "RECHERCHER UNE ISSUE" 
    La filiale d'Air France-KLM  AIRF.PA , dont l'Etat français 
détient 17,6%, ajoute qu'elle prendra l'initiative de rencontrer 
les organisations syndicales concernées pour "rechercher avec 
elles une issue à cette situation". 
    Grégoire Aplincourt, le président du Spaf qui représente 
environ un quart des pilotes d'Air France, a cependant déclaré à 
Reuters que son entretien mercredi avec le PDG de la compagnie, 
Frédéric Gagey, n'avait pas permis de rapprocher les points de 
vue.   
    Une nouvelle grève dure des pilotes d'Air France  
s'apparenterait à un "acte de sabotage", avait estimé Alexandre 
de Juniac, le président sortant d'Air France-KLM, lors de 
l'assemblée générale annuelle du groupe le 19 mai.   
    Les pilotes, eux, justifient jeudi leur appel à la grève par 
le fait que "le dialogue, l'écoute et la confiance" sont 
"totalement inexistants" avec la direction depuis plusieurs 
mois.   
    La loi française oblige les pilotes à déclarer leur 
intention de cesser le travail 48 heures à l'avance. 
    L'origine du conflit actuel tient à l'application depuis 
mercredi des ultimes mesures du plan "Transform 2015", qui 
n'était pas encore soldé pour les pilotes au contraire des 
personnels au sol et des hôtesses et stewards.  
    Air France espère économiser 20 millions à 30 millions 
d'euros par an en réduisant la rémunération des heures de vol de 
ses pilotes, notamment en ramenant la majoration des heures de 
nuit de 50% à 40%. 
    L'intersyndicale indique jeudi qu'elle réclame notamment le 
"juste retour des efforts" comprenant notamment un rattrapage de 
rémunération. 
    Les contrôleurs aériens ont de leur côté levé leur préavis 
de grève pour ce week-end.   
 
 (Cyril Altmeyer, édité par Dominique Rodriguez) 
 

Valeurs associées

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.