Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Les négociateurs européens alourdissent la facture du Brexit

Reuters03/05/2017 à 09:50
 (Actualisé avec précisions et contexte) 
    LONDRES/BRUXELLES, 3 mai (Reuters) - Les négociateurs 
européens ont revu à la hausse le montant des exigences 
financières que la Grande-Bretagne pourrait devoir assumer en 
contrepartie de sa sortie de l'Union européenne, même si Londres 
continue de contester les chiffres avancés.  
    A quelques heures d'une intervention de Michel Barnier, 
négociateur en chef de l'UE, le Financial Times a rapporté 
mercredi que Londres pourrait devoir s'acquitter d'une facture 
d'un montant global de 100 milliards d'euros, un chiffre 
immédiatement rejeté par David Davis, le ministre britannique 
chargé du Brexit. 
    La Commission européenne estimait jusqu'à présent à environ 
60 milliards d'euros la somme que Londres doit à l'Union dans le 
cadre des engagements déjà pris par l'UE mais pas encore 
financés. Selon le FT, ce chiffre représenterait en réalité un 
versement net après remboursements ultérieurs. 
    Un responsable européen impliqué dans les négociations a 
toutefois déclaré à Reuters ne pas reprendre à son compte le 
montant de 100 milliards évoqué dans l'article du FT, tout en 
admettant que certaines évaluations s'avéraient plus élevées, 
voire beaucoup plus élevées. 
    Le mois dernier, le cercle de réflexion bruxellois Bruegel a 
avancé un chiffre de 109 milliards d'euros, parmi d'autres 
évaluations. Après remboursements, ce montant représenterait un 
versement net de 65 milliards d'euros, disait encore le "think 
tank". 
    "Nous ne paierons pas 100 milliards. Ce que nous devons 
faire, c'est discuter en détail de ce que sont les droits et 
obligations", a prévenu David Davis dans un entretien à la 
chaîne de télévision ITV. 
    Selon le FT, les négociateurs européens ont intégré dans 
leurs estimations, à la demande de plusieurs Etats membres, des 
coûts supplémentaires liés au secteur agricole et au 
fonctionnement administratif de l'Union en 2019 et 2020. 
    Michel Barnier a déclaré à plusieurs reprises que les sommes 
dues au final par Londres ne pourraient pas être calculées avec 
précision avant la sortie effective de la Grande-Bretagne de 
l'UE. Mais les dirigeants de l'Union souhaitent un accord sur la 
méthode de calcul avant l'ouverture des pourparlers avec le 
gouvernement de Theresa May.  
    Ils espèrent qu'un tel accord pourra être conclu d'ici 
décembre. 
     
 
 (Estelle Shirbon, avec le bureau de Bruxelles, Nicolas Delame 
pour le service français, édité par Marc Angrand) 
 

Mes listes

valeur

dernier

var.

1830.84 -0.05%
0.55 0.00%
147.6 -5.02%
1.231 0.00%
1.605 0.00%
4.8 0.00%
14.76 +1.72%
12.72 -0.31%
101.31 +0.02%
1.278 0.00%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.