Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Les minutes de la Fed témoignent de tensions sur l'inflation

Reuters05/07/2017 à 20:29
    par Lindsay Dunsmuir et Jason Lange 
    WASHINGTON, 5 juillet (Reuters) - Les responsables de la 
Réserve fédérale américaine paraissent de plus en plus divisés 
sur les perspectives d'inflation et sur leurs conséquences sur 
le rythme du resserrement monétaire aux Etats-Unis, montre le 
compte-rendu, publié mercredi, de la dernière réunion de 
politique monétaire de la Fed qui s'est conclue par une hausse 
des taux d'intérêt, la deuxième de l'année. 
    Ces "minutes" du Federal Open Market Committee (FOMC) des 13 
et 14 juin indiquent aussi que plusieurs responsables voulaient 
que la Fed annonce avant la fin du mois d'août le lancement de 
la réduction de son bilan, gonflé depuis la crise financière 
mondiale par de vastes rachats d'actifs. 
    "La plupart des participants ont considéré la récente 
faiblesse des indicateurs de prix comme étant essentiellement le 
reflet de facteurs idiosyncratiques (...) cependant, plusieurs 
participants ont exprimé leur inquiétude sur le fait que les 
progrès (...) pourraient avoir ralenti et que la faiblesse 
récente de l'inflation puisse persister", est-il écrit dans ces 
minutes de la réunion de juin, à l'issue de laquelle la Fed a 
relevé d'un quart de point le taux des "fed funds" par huit voix 
contre une. 
    Ce nouveau tour de vis monétaire, le troisième en six mois, 
a témoigné de la confiance de la Fed dans la solidité de 
l'économie américaine et de son espoir de voir la faiblesse du 
chômage provoquer une hausse des prix. 
    Janet Yellen, la présidente de la Réserve fédérale, avait 
alors qualifié de provisoire le récent ralentissement de 
l'inflation et la Fed avait maintenu sa prévision d'une nouvelle 
hausse de taux d'ici la fin de l'année. 
    Plusieurs responsables de la Fed ont toutefois exprimé leur 
inquiétude depuis face aux difficultés de la banque centrale 
américaine à ramener l'inflation vers son objectif de 2%. 
    La mesure de l'inflation privilégiée par la Fed a reculé à 
1,4% en mai, selon les données puibliées vendredi par le 
département du Commerce. 
     
    LA RÉDUCTION DU BILAN FAIT AUSSI DÉBAT 
    Quelques participants au FOMC de juin ont dit que la 
trajectoire actuelle de l'inflation nourrissait leurs doutes 
quant à la trajectoire actuellement prévue des taux. 
    "Ces participants ont exprimé leur inquiétude sur le fait 
qu'une telle trajectoire de hausses (...) puisse s'avérer 
incohérente avec un retour durable de l'inflation", est-il écrit 
dans les minutes. 
    La question de la réduction du bilan de la Fed, qui contient 
4.200 milliards de dollars d'actifs, et ses effets sur le 
calendrier des hausses de taux ont aussi alimenté les débats de 
la réunion des 13 et 14 juin. 
    La Fed a exprimé à l'issue de cette réunion sa volonté de 
réduire son bilan sans fournir de calendrier précis. 
    Plusieurs responsables de la Fed ont dit que la réduction du 
bilan et le resserrement monétaire qui en découle "constituait 
un fondement pour croire que (...) la fourchette d'objectifs de 
taux des fonds fédéraux suivrait une trajectoire moins pentue 
qu'elle ne le ferait sinon". D'autres ont en revanche jugé que 
la revente des actifs ne devra pas peser d'un poids considérable 
dans les décisions de politique monétaire. 
    La plupart des économistes s'attendent à ce que la Fed 
commence à réduire son bilan en septembre avant de relever à 
nouveau ses taux lors de la dernière réunion de son FOMC cette 
année, en décembre. 
    Les investisseurs parient aussi sur une hausse de taux en 
décembre, selon les contrats à terme sur les "fed funds" 
compilés par CME Group. 
    La prochaine réunion du FOMC se tiendra les 25 et 26 
juillet. 
 
 (Bertrand Boucey pour le service français) 
 

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.