Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets
Fermer

Les marchés européens souffrent du risque politique français
information fournie par AOF 11/06/2024 à 17:52

(AOF) - Les marchés européens ont de nouveau reculé après l'onde de choc de la dissolution de l'Assemblée nationale en France, qui dégrade la crédibilité financière du pays. L’écart entre le rendement du 10 ans allemand et son équivalent français a continué de se creuser (+6 points de base), le premier reculant et le second progressant. Atos a choisi l'offre de Onepoint, la société de David Layani. Le CAC 40 continué à ployer sous le poids de valeurs bancaires et immobilières, perdant 1,33% à 7 789,21 points. De son côté, l’Eurostoxx perdait 0,99% à 4 967,03 points.

Le conseil d'administration de KBC Groupe SA a décidé de nommer Bartel Puelinckx comme nouveau chief financial officer et membre du comité de direction du groupe de bancassurance belge. En Bourse, l'action KBC Groupe perd 3,18% à 64,02 euros dans un contexte défavorable pour les banques depuis l'annonce des résultats des élections européennes. La nomination de Bartel Puelinckx prendra effet le 1er septembre 2024, sous réserve d'approbation de la Banque nationale de Belgique et de la Banque centrale européenne.

Après un ultime report la semaine dernière, le conseil d’administration d’ Atos a finalement porté son choix sur l’offre de restructuration financière du consortium emmené par Onepoint, la société de David Layani, principal actionnaire d'Atos. Elle était en concurrence avec celle de l’homme d’affaires Daniel Kretinsky. " OnePoint était considéré dès le début comme le mieux disant ", rappelle Invest Securities. En Bourse, l’action de la société informatique en difficulté a dévissé de 15,11% à 0,9678 euro, prenant la dernière place de l'indice SBF 120.

Deutsche Bank a dégradé sa recommandation sur le titre JCDecaux (-3,93% à 20,302 euros) passant à Conserver tout en maintenant son objectif de cours à 22 euros. "Nous apprécions toujours l'exposition de JCDecaux à la croissance mondiale de l'affichage sur plusieurs années mais nous voyons moins de catalyseurs positifs à court terme", explique la banque allemande dans sa note pour justifier sa décision.

Les chiffres macroéconomiques du jour

Le taux de chômage a progressé à 4,4% en avril au Royaume-Uni. Il s'était élevé à 4,3% en mars.

Les salaires ont pour leur part augmenté de 6% hors bonus en avril au Royaume-Uni.

Vers 17h40, l'euro perd 0,32% à 1,0731 dollar.

0 commentaire

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.