Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Les marchés européens restent orientées à la hausse à mi-séance

Reuters 19/12/2012 à 15:51

LES MARCHÉS EUROPÉENS RESTENT ORIENTÉES À LA HAUSSE À MI-SÉANCE

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes restent bien orientées mercredi à mi-séance et Wall Street était attendue en hausse, toujours portées par l'espoir d'un accord budgétaire aux Etats-Unis et des anticipations de soutien à la croissance de la Banque du Japon.

Une nouvelle amélioration de l'indice Ifo du climat des affaires en Allemagne, qui conforte le scénario de rebond rapide de sa croissance, a accentué les gains sur les actions, comme sur l'euro, qui a touché un plus haut de 7-1/2 mois contre le dollar.

"L'Ifo contribue à aiguiser l'appétit pour le risque en général et favorise les marchés, ce qui est positif pour l'euro", commente Niels Christensen, stratégiste devises chez Nordea.

Aux Etats-Unis, les négociations sur les moyens d'éviter le 'mur budgétaire' se poursuivent, mais elles ont été débloquées par les nouvelles concessions présentées par Barack Obama concernant la fiscalité des revenus les plus élevés.

Toutefois, le "fiscal cliff" reste le principal risque sur le marché et Fitch a déclaré dans la matinée que les Etats-Unis risquaient de perdre leur note AAA si le Congrès et la Maison Blanche ne passent pas un accord budgétaire avant la fin de l'année.

De son côté, la Banque du Japon a entamé une réunion de deux jours mercredi, sous une forte pression de la part du nouveau gouvernement de Shinzo Abe afin qu'elle renforce de façon drastique son programme de rachat d'actifs pour sortir le pays de la déflation.

À Paris, l'indice CAC 40 gagne 0,4% à 3.663,11 points vers 12h10 GMT, un nouveau plus haut de l'année. À Francfort, le Dax prend 0,25% et à Londres, le FTSE avance de 0,43%. L'indice paneuropéen EuroStoxx 50 progresse de 0,5%, tiré vers le haut par les valeurs cycliques et bancaires.

Les futures sur indices signalent une ouverture de Wall Street en hausse de 0,2% à 0,4%.

En Europe, le secteur bancaire figure parmi les plus fortes hausse en Europe, avec un gain de 1,37%. La décision de Standard & Poor's de relever la note souveraine de la Grèce marque un pas de plus vers le réglement de la crise de la dette souveraine.

L'indice du bâtiment et les matériaux de construction en Europe reste en tête des hausses, avec un gain de 1,45%, dopé par l'espoir d'un accord budgétaire et par Deutsche Bank qui a publié une note positive sur les cimentiers, notamment sur Lafarge (2,55%), HeidelbergCement (+5,1%) et l'italien Buzzi 3,8%.

UBS gagne 1,3% à Zurich. Le groupe bancaire suisse s'est vu infliger une amende de 1,16 milliard d'euros, admettant une fraude perpétrée par une quarantaine de ses collaborateurs et prenant la forme d'une manipulation du taux Libor. Les traders estiment que le règlement, quoique onéreux, a le mérite de lever une incertitude.

Le rendement de l'obligation à 10 ans du Portugal est passé sous la barre des 7% pour la première fois depuis février 2011, alors que les rendements grecs, italiens et espagnols se détendaient également, dans un climat plus serein face à la crise de la zone euro.

La décision de Standard & Poor's de relever la note souveraine de la Grèce a marqué un pas de plus vers le réglement de la crise de la dette souveraine.

Le Brent s'approche des 110 dollars/baril, soutenu comme le reste des actifs à risque par l'espoir sur le "mur budgétaire", les Etats-Unis étant le premier consommateur mondial de brut.

Les investisseurs attendent les mises en chantier et permis de construire aux Etats-Unis.

Juliette Rouillon pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.