1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Les marchés européens finissent sans grande tendance
Reuters05/08/2013 à 20:30

LA CLÔTURE DES BOURSES EUROPÉENNES

PARIS (Reuters) - Les marchés d'actions européens ont fini sans grande tendance lundi, les investisseurs reprenant leur souffle alors que les investisseurs sont de plus en plus nombreux à croire que la Fed ne reviendra pas dans l'immédiat sur son programme de rachats d'actifs.

À Paris, le CAC 40 a terminé en hausse de 0,11% (4,32 points) à 4.049,97 points. Le Footsie britannique a cédé 0,43% et le Dax allemand a perdu 0,1%, tandis que l'indice EuroStoxx 50 a abandonné 0,07%.

Aux valeurs, la contre-performance du jour est à mettre au passif de HSBC qui a terminé sur un plongeon de 4,37% après l'annonce d'un résultat trimestriel inférieur aux attentes.

Aux Etats-Unis la tendance est là aussi indécise avec un Nasdaq et un S&P-500 proches de l'équilibre et un Dow Jones en baisse.

La prudence des investisseurs s'explique également par la crainte que beaucoup nourrissent de se situer dans un marché suracheté qui les dissuade de passer nettement à l'achat face au risque de correction.

La publication de l'indice ISM des services pour le mois de juillet, bien meilleure que ce qui était attendu, a eu peu d'effet sur les marchés d'actions mais elle a en revanche soutenu le dollar qui a effacé ses pertes initiales.

L'indicateur a sinon pesé sur les Treasuries dont les cours s'inscrivent en petite baisse.

Le brut évolue en dents de scie. Le Brent et le WTI repartaient à la baisse au moment de la clôture européenne après avoir progressé sur des craintes d'une perturbation des approvisionnements en provenance du Moyen-Orient et d'Afrique du Nord.

Nicolas Delame pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer