Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Les marchés européens finissent la journée en recul

Reuters01/06/2016 à 18:30

LA CLÔTURE DES BOURSES EUROPÉENNES

PARIS/LONDRES (Reuters) - Les Bourses européennes ont terminé en recul mercredi, reprises par l'inquiétude sur la croissance après des indicateurs d'activité manufacturière décevants en Chine et en Europe.

Le dollar, lui, retombe avec le retour des doutes sur les intentions de la Réserve fédérale américaine en matière de taux d'intérêt.

À Paris, l'indice CAC 40 a terminé en baisse de 0,67% (30,23 points) à 4.475,39. Le Footsie britannique a perdu 0,62% et le Dax allemand 0,57%, tandis que l'indice EuroStoxx 50 a reculé de 0,81% en clôture et le FTSEurofirst 300 de 1,01%.

"Les Bourses européennes débutent le mois de juin dans le rouge et poursuivent leur repli technique. Les opérateurs de marché font le choix d'empocher leurs gains en amont des lourds événements macroéconomiques attendus en cette fin de semaine", dit Yoav Nizard, analyste chez FXCM, faisant référence aux réunions de la Banque centrale européenne et de l'Opep jeudi, suivies vendredi des chiffres de l'emploi aux Etats-Unis, très surveillés par la Fed.

En outre, la croissance manufacturière en zone euro est restée faible en mai, montrent les résultats définitifs des enquêtes mensuelles Markit auprès des directeurs d'achats, qui confirment que la croissance soutenue du premier trimestre a peiné à se poursuivre au deuxième.

A la clôture en Europe, les indices à Wall Street affichaient des baisses comprises entre 0,15 et 0,25%, affaiblis par le compartiment automobile après les premiers chiffres de ventes du mois de mai montrant un net repli par rapport à mai 2015.

Sur le plan macroéconomique aux Etats-Unis, la croissance de l'activité manufacturière s'est accélérée le mois dernier, contrairement aux attentes, selon l'indice d'activité de l'Institute for Supply Management (ISM). Mais après l'indicateur chinois et face au repli du pétrole, les traders n'estiment plus qu'à 22,5% les chances de hausse des taux en juin, contre 32% lundi, selon le baromètre FedWatch de CME Group.

En Europe, la plus forte baisse sectorielle a été pour les ressources de base (-2,78%) avec le repli des cours du pétrole et des indices chinois peu rassurants pour la santé de la deuxième économie du monde.

Le secteur du tourisme et des transports (-1,9%) a aussi été sous pression après les avertissements des Etats-Unis sur les risques d'attentats en Europe cet été. Accor a perdu 4,31%, plus forte baisse du CAC.

Le secteur chimique est le seul à finir dans le vert, avec un petit gain de 0,12%, soutenu notamment par le groupe néerlandais DSM, qui s'est adjugé 3,81%, plus forte hausse de l'EuroFirst 300, à à 55,53 euros, à la suite d'un relèvement d'objectif de cours d'Exane BNP Paribas, de 5% à 62 euros.

Les banques (-1,68%) pèsent aussi sur la tendance, plombées par Banco Popolare, qui a cédé 6,3% sur des informations de presse faisant état du feu vert donné par le régulateur italien à son augmentation de capital.

Contre la tendance, Ahold a pris 2,49%, après des résultats supérieurs aux attentes. Le distributeur néerlandais a réaffirmé que son projet de fusion avec son concurrent belge Delhaize pourrait être conclu dans les semaines à venir.

Les rendements des obligations du Trésor américain et du Bund allemand ont baissé, un courant d'achat en quête d'actifs "sûrs" ayant soutenu les cours.

Les cours du pétrole se stabilisent dans l'attentisme avant la réunion de l'Opep mais les indicateurs décevants en Chine pèsent sur la tendance.

Le dollar a touché son plus bas niveau face au yen en deux semaines après l'annonce du report de la taxe sur la valeur ajoutée au Japon, qui a soulevé des craintes que le pays n'ait pas de politique monétaire claire. La livre sterling a touché un creux de deux semaines dans la craintes que le camp du "Brexit" soit en train de prendre le dessus.

(Juliette Rouillon pour le service français, édité par Véronique Tison)

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.