Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Les marchés européens en retrait à la mi-séance

Reuters21/07/2016 à 12:21

RECUL DES BOURSES EUROPÉENNES À MI-SÉANCE

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes sont en baisse à la mi-séance, dans l'attente de l'issue de la réunion de politique monétaire de la Banque centrale européenne (BCE) et Wall Street est prévue en repli au lendemain de records à la hausse.

Aucune modification de taux ni nouvelles mesures d'assouplissement monétaire ne sont attendues de la part de la BCE ce jeudi; son conseil des gouverneurs devrait se donner le temps d'apprécier les conséquences sur l'économie de la zone euro du vote britannique favorable à la sortie de la Grande-Bretagne de l'Union européenne intervenu le 23 juin.

Les investisseurs font aussi preuve de prudence alors que l'indice Stoxx 600 des valeurs européennes a effacé les pertes occasionnées par le Brexit avec un rebond de près de 10% par rapport au point bas atteint dans la foulée des résultats du référendum britannique.

"Il est difficile de justifier d'acheter les marchés sur les niveaux actuels", a d'ailleurs prévenu Richard Griffiths, directeur associé de Berkeley Futures.

La chute des cours des compagnies aériennes européennes au lendemain d'un avertissement de l'allemande Lufthansa sur ses bénéfices annuels, en raison d'une baisse des réservations liée notamment aux attentats en Europe, est venue rappeler aux investisseurs l'ampleur des incertitudes qui pèsent sur les marchés.

À Paris, le CAC 40 cédait 0,57% (24,75 points) à 4.355,01 points vers midi. À Francfort, le Dax reculait de 0,34% et à Londres, le FTSE perdait 0,48%. L'indice paneuropéen FTSEurofirst 300 abandonne 0,49% comme l'EuroStoxx 50 de la zone euro.

Les futures sur indices new-yorkais signalent une ouverture de Wall Street en baisse de l'ordre de 0,2%.

L'indice paneuropéen des valeurs du transport et des loisirs recule de 1,75%, en tête des baisses des indices sectoriels du Stoxx 600, pénalisé par les avertissements sur leurs résultats de Lufthansa mais aussi d'easyJet.

La compagnie aérienne allemande dévisse de près de 8%, le transporteur à bas coûts britannique abandonne plus de 6%, tandis qu'IAG, maison-mère de British Airways, cède plus de 4% et qu'Air France-KLM chute de plus 4%.

Publicis gagne plus de 3,9% et s'inscrit en tête des rares hausses du CAC parisien après des résultats meilleurs que prévu au deuxième trimestre.

Le secteur des technologiques reste bien orienté après les résultats supérieurs aux attentes du suisse Temenos, qui prend plus de 6,4%, et prolonge le coup de fouet donné par les annonces de SAP la veille et le lancement en début de semaine de l'offre du japonais SoftBank sur le concepteur britannique de puces ARM Holdings.

Sur le marché des changes, le dollar recule mais reste proche de plus hauts de quatre mois atteint mercredi; son indice contre un panier de vise de référence cède 0,36% à 96,853.

L'euro est quasi stable contre le billet vert à 1,1021, alors qu'il a reculé au cours de 10 des 14 dernières semaines.

"L'affaiblissement de l'euro se traduit par une stimulation automatique de l'économie, ce qui signifie que la BCE peut attendre" pour décider de nouvelles mesures d'assouplissement, a dit Kathy Lien, responsable de la stratégie changes de BK Asset Management.

Les rendements sur les Bunds à 10 ans et sur les emprunts de même échéance des autres grands pays de la zone euro sont en légère hausse, à un plus haut depuis le début du mois.

Le pétrole peine à accentuer les gains engrangés après la publication mercredi d'une baisse légèrement supérieure aux attentes des stocks de brut aux Etats-Unis et observée pour la neuvième semaine consécutive par l'Agence américaine d'information sur l'énergie.

Les craintes sur la persistance d'un excédent d'offre sur le marché et la vigueur du dollar freinent la progression des cours du brut et le contrat septembre sur le Brent de la Mer du Nord cède 3 cents (-0,04%) à 47,15 dollars.

(avec Sudip Kar-Gupta, Marc Joanny pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

Mes listes

valeur

dernier

var.

0.32 +23.08%
ADP
176.3 -4.96%
AXA
22.995 -0.20%
13.23 +0.26%
61.58 -0.96%
5614.51 -0.13%
1191.13 +0.21%
37.918 0.00%
9.955 -0.45%
19.953 0.00%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.