Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Les marchés européens en ordre dispersé à mi-séance
Reuters31/07/2012 à 15:53

LES BOURSES EUROPÉENNES ATTENTISTES ET EN ORDRE DISPERSÉ À MI-SÉANCE

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes évoluent en ordre dispersé à mi-séance et Wall Street est attendue en légère hausse, les investisseurs adoptant une position plus prudente avant les décisions de la Réserve fédérale et de la Banque centrale européenne attendues mercredi et jeudi.

À Paris, le CAC 40 progresse de 0,2% (6,49 points) à 3.327,42 points vers 10h30 GMT. À Francfort, le Dax gagne 0,55% mais à Londres, le FTSE cède 0,17%. L'indice paneuropéen Eurostoxx 50 avance de 0,31%.

Le président de la BCE, Mario Draghi, a suscité de vives attentes en déclarant jeudi dernier que l'institution monétaire était "prête à faire tout ce qu'il faudra pour préserver l'euro", tout en restant dans le cadre de son mandat.

La Fed, dont le comité de politique monétaire se réunit à partir de mardi et se poursuit mercredi, est confrontée à un affaiblissement de la croissance et à un chômage persistant qui nourrissent les anticipations d'une nouvelle phase d'assouplissement quantitatif.

La poursuite des publications de résultats au titre du deuxième trimestre avec les annonces parfois décevantes d'une série de poids lourds de la cote européennes comme le pétrolier BP, les bancaires Deutsche Bank ou UBS ou encore le brasseur Anheuser-Bush Inbev, pénalisés par la dégradation de l'activité, pèse aussi sur la tendance.

Signe de l'attentisme croissant des intervenants, le Brent est momentanément repassé sous le seuil des 106 dollars le baril, les craintes sur le ralentissement mondial l'emportant sur les espoirs de nouvelles mesures de stimulation monétaire.

De même l'euro se négocie sous le plus haut de trois semaines touché vendredi, illustrant la montée des doutes sur la capacité de la BCE à prendre des mesures à la hauteur des espoirs suscités par le déclarations de son président.

Marc Joanny, édité par Nicolas Delame

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

4889.52 +0.09%
1.17885 0.00%
3.6 +1.12%
32.795 -0.76%
44.65 -1.04%

Les Risques en Bourse

Fermer