Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Les marchés américains terminent en hausse

Reuters17/04/2014 à 00:46

LA CLÔTURE DES MARCHÉS AMÉRICAINS

par Rodrigo Campos

NEW YORK (Reuters) - Wall Street a terminé en hausse de plus de 1% mercredi, enchaînant ainsi sa troisième séance consécutive de gains, à la faveur de données montrant un ralentissement moins marqué que prévu de l'économie chinoise et d'une nouvelle augmentation de la production manufacturière aux Etats-Unis.

L'indice Dow Jones a gagné 1,00%, soit 162,29 points à 16.424,85. Le S&P-500, plus large, a pris 19,33 points, soit 1,05%, à 1.862,31. Le Nasdaq Composite a avancé de son côté de 52,06 points (+1,29%) à 4.086,23.

Depuis le début de la semaine, le S&P 500, indice de référence des gérants de fonds, affiche une progression de 2,5%.

La place boursière américaine a également bien réagi aux déclarations de Janet Yellen, présidente de la Réserve fédérale, disant à la fois qu'une situation de plein emploi était en vue aux Etats-Unis sans que cela n'entraîne pour autant une remontée des taux d'intérêt dans un avenir proche.

"Plus l'emploi et l'inflation seront loin de leurs objectifs respectifs, et plus les progrès projetés seront lents, plus les objectifs actuels des federal funds auront de chances d'être maintenus", a-t-elle notamment déclaré devant l'Economic Club de New York.

Dans la nuit de mardi à mercredi, le Bureau national des statistiques a annoncé que la croissance de l'économie chinoise avait sensiblement ralenti entre janvier et mars 2014 par rapport au dernier trimestre 2013, mais un peu moins que ce que les analystes attendaient.

Le PIB chinois a également été un facteur de soutien pour les Bourses asiatiques et européennes.

La confiance des économistes à l'égard des perspectives de l'économie américaine se confirme, même s'ils sont nombreux à craindre que la tendance soit affectée par le ralentissement perceptible en Chine, montre une enquête Reuters publiée mercredi.

BOND DE L'ACTION YAHOO

La marche en avant de Wall Street "a surtout été le fait d'une moindre inquiétude sur le rythme de décélération de la croissance chinoise", a déclaré Brian Jacobsen, gérant de portefeuille chez Wells Fargo Fund Management.

Autre élément favorable pour le marché actions : la production manufacturière américaine a progressé de 0,5% en mars, témoignant d'une poursuite de l'amélioration de l'activité après un ralentissement imputé à l'hiver long et rigoureux qui a saisi les Etats-Unis, montrent les statistiques officielles publiées mercredi par la Réserve fédérale.

Dans son "Livre beige" publié deux heures avant la clôture de Wall Street, la Fed a confirmé que l'économie américaine avait connu une accélération de sa croissance au cours des dernières semaines.

Wall Street se remet donc de sa chute de la semaine dernière, marquée par la plus forte baisse hebdomadaire du S&P 500 (-2,65%) depuis la mi-2012.

Le début de la saison des résultats offre également un autre facteur de soutien.

Le titre Yahoo (+6,26% à 36,35 dollars) a affiché la plus forte hausse du S&P 500 après que le portail internet a annoncé mardi soir un chiffre d'affaires en petite hausse au premier trimestre, le groupe étant parvenu à contenir la lente érosion de ses recettes publicitaires sur écran.

L'action Intel a gagné 0,60% à 26,93 dollars, atteignant en séance un pic depuis juin 2012, au lendemain de la publication par le géant des semi-conducteurs d'un recul moins prononcé que prévu de son bénéfice net.

En revanche, le titre Bank of America a cédé 1,59% à 16,13 dollars après que la banque a annoncé sa première perte trimestrielle depuis près de trois ans, sous le coup de frais pour litiges de six milliards de dollars consécutifs à un règlement avec la Federal Housing Finance Agency (FHFA) et à d'autres contentieux.

(Benoit Van Overstraeten pour le service français)

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

valeur

dernier

var.

0.4745 +2.71%
0.4185 +1.82%
4.8053 -0.13%
21.69 +2.31%
320 -1.84%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.