1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Les mandats discrétionnaires en Suisse dépassent 1.200 milliards de francs

Newsmanagers13/09/2016 à 16:00

(NEWSManagers.com) - Les actifs gérés en Suisse sous forme de mandats discrétionnaires s'élevaient à 1.240 milliards de francs suisses à fin 2015, dont 820 milliards émanant d'entreprises et d'institutions, selon un sondage publié le 7 septembre par la Swiss Fund and Asset Management Association (Sfama) et le Boston Consulting Group (BCG). Les établissements ayant participé au sondage ont d'autre part indiqué qu'ils géraient des placements collectifs de capitaux de droit étranger à hauteur de 320 milliards de francs en Suisse. Viennent s'y ajouter plus de 700 milliards de francs investis dans des placements collectifs de capitaux de droit suisse. " Il est donc permis de conclure que le montant total du marché suisse de la gestion des deux groupes de produits représente nettement plus que 2.000 milliards de francs " , indique le communiqué. Ces chiffres placent la place financière suisse dans " une position de pointe " en Europe, affirme la Sfama. Elle souligne qu'il n'existait pas jusqu'ici de données de ce type sur le secteur de la gestion d'actifs, notamment les statistiques sur les mandats discrétionnaires. D'où un sondage circonstancié dans les rangs des acteurs suisses du marché.

" Cette approche diffère fondamentalement des statistiques conventionnelles de la Banque nationale suisse reflétant les valeurs patrimoniales comptabilisées en Suisse, ou encore des statistiques sur les domiciles de fonds de Swiss Fund Data et Morningstar, mettant l'accent sur le volume distribué en Suisse ou le domicile légal des fonds" , explique Daniel Kessler, Managing Partner de The Boston Consulting Group Suisse, cité dans un communiqué.

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer