Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Les investisseurs doivent privilégier la diversification, le rendement et la qualité

Newsmanagers30/01/2012 à 18:45
(NEWSManagers.com) - Les investisseurs devront donner la priorité aux placements diversifiés de qualité qui offrent un bon rendement, compte tenu des prévisions de croissance atones pour l'économie mondiale en 2012, a estimé le 24 janvier à l'occasion d'un point de presse Bill O'Neill, directeur des Investissements de Merrill Lynch Wealth Management pour l'Europe, le Moyen-Orient et l'Afrique (EMEA).

" Les marchés émergents joueront un rôle prépondérant dans la croissance mondiale, qui devrait s'établir à 3,6 % cette année. La croissance américaine devrait légèrement progresser pour atteindre 2,1 % et l'économie chinoise devrait bénéficier d'un atterrissage en douceur " , précise Bill O'Neill." En ce qui concerne la sélection des actions en 2012, nous recommandons de se positionner sur les grandes capitalisations dotées de flux de trésorerie solides et affichant une hausse de leurs dividendes " , confie le stratège. " Nous appelons à la prudence, mais ne prévoyons pas de catastrophe pour cette année. Nous insistons toujours sur la nécessité d'adopter un cadre stratégique pour gérer la " Nouvelle Normalité" , caractérisée par une croissance faible et des risques plus élevés. Il faut notamment anticiper les périodes de pertes importantes et de bulles de volatilité, ainsi que les changements fréquents entre aversion et appétit pour le risque. "

Merrill Lynch Wealth Management EMEA recommande de surpondérer les valeurs américaines et britanniques afin de tirer profit au mieux de cet environnement : " Nous privilégions particulièrement les grandes valeurs américaines car, en comparaison avec celles d'autres pays, leurs résultats sont plus souvent conformes aux prévisions des analystes. "

" Nos trois secteurs de prédilection sont la consommation cyclique, les biens de consommation de première nécessité et les technologies de l'information. " Ces secteurs sont les plus intéressants en termes de qualité des résultats des entreprises et de valorisation et sont en phase avec l'environnement macroéconomique. Merrill Lynch Wealth Management EMEA favorise également les grands thèmes de croissance, notamment la consommation des pays émergents et l'infrastructure mondiale. " Nous attendons un assouplissement de la politique monétaire chinoise avant de renforcer notre exposition aux marchés émergents" , précise Bill O'Neill.Merrill Lynch Wealth Management EMEA conseille également de sous-pondérer les actions japonaises et de la zone euro en 2012. En effet, la croissance japonaise devrait se redresser cette année, mais les résultats des entreprises risquent de se révéler décevants. Les actions de la zone euro sont bon marché et la confiance dont témoignent les investisseurs est déjà au plus bas, mais Bill O'Neill estime qu'il est trop tôt pour investir dans la région en raison du niveau de risque élevé.

Sur les marchés obligataires, les investisseurs devront privilégier les obligations d'entreprise aux emprunts d'État, notamment les obligations de catégorie " investissement sûr " et à haut rendement, et plus particulièrement celles des entreprises américaines. Les valorisations des titres à haut rendement intègrent déjà un taux de défaut supportable. Les investisseurs devront particulièrement éviter les valeurs bancaires et les dettes souveraines d'Europe périphérique. " Les spreads de crédit sont attrayants car ils reflètent une hausse significative des défauts, qui, selon nous, ne devrait pas se produire. Les emprunts d'État des pays " core" restent peu intéressants dans tous les cas de figure, excepté en cas de récession mondiale prolongée " , analyse Bill O'Neill.

Mes listes

valeur

dernier

var.

11.43 -0.04%
1.173 -0.01%
67494.63 -0.61%
73.02 +0.55%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.