Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Les institutionnels sont prêts à doubler leurs investissements dans les strategies ESG

Newsmanagers02/06/2017 à 10:30

(NEWSManagers.com) - Les gestionnaires et les propriétaires d'actifs prévoient de doubler leurs investissements dans le domaine des stratégies Environnementales, Sociales et Gouvernementales (ESG) au cours des deux prochaines années, selon une enquête menée par BNP Paribas Securities Services. Le document, " Great Expectations: ESG - what's next for asset owners and managers" (1), prévoit une adoption massive des facteurs Environnementaux, Sociaux et Gouvernementaux (ESG) dans le cadre du processus de décision inhérent aux investissements. Selon le rapport, 79% des sondés intègrent déjà une démarche ESG, soit dans la façon dont ils investissent en tant que propriétaires d'actifs, soit au regard des produits qu'ils commercialisent en tant que gestionnaires d'actifs.

L'enquête révèle que, sur les 77% de propriétaires d'actifs qui tiennent déjà compte des facteurs ESG, près de la moitié ont investi 25% ou moins dans les stratégies ESG mais prévoient de passer à 50% ou plus au cours des deux ans à venir. De la même façon, sur les 80% de gestionnaires d'actifs qui intègrent une démarche ESG, 40% commercialisent actuellement 25% ou moins de leurs fonds sous l'étiquette ESG ou en tant que fonds d'investissement responsables. Ce chiffre devrait toutefois augmenter de façon importante au cours des deux prochaines années car plus de la moitié d'entre eux (54%) prévoient de commercialiser au moins 50% de leurs fonds sous forme de produits ESG d'ici deux ans.

" Le choix des modes d'investissement devrait amorcer un virage important au cours des deux prochaines années. Les avantages liés à l'intégration des facteurs ESG en termes de rendement sont aujourd'hui largement reconnus, mais les entreprises vont à présent soutenir cette démarche de manière active par le biais de leurs investissements" , estime Jean Devambez, reponsable Produit, Asset & Fund Services chez BNP Paribas Securities Services. " Cela présente néanmoins des défis. La collecte et l'analyse des données ESG nécessiteront de nouveaux outils, des ressources et des compétences complémentaires, à la fois pour les gestionnaires d'actifs et pour les propriétaires d'actifs, et nous pensons que la technologie jouera un rôle extrêmement important aux fins de les aider à atteindre leurs objectifs" , ajoute-t-il.

L'enquête montre que 64 % des propriétaires d'actifs et 47 % des gestionnaires d'actifs s'inquiètent que le manque de données solides constitue un frein à l'adoption élargie du concept ESG, bien que ces pourcentages retombent à 22 % et 8 % respectivement d'ici deux ans. Le défaut de capacité d'analyse avancée constitue également un sujet de préoccupation pour ces deux types d'acteur, environ un tiers (23 %) le considérant comme un véritable obstacle appelant le besoin d'investir dans des technologies et des ressources spécialisées. Selon Jean Devambez, " le défi lié aux données devrait pouvoir être surmonté, mais la capacité à tirer des conclusions sur ces données restera un problème et c'est précisément là que les spécialistes en smart data, en intelligence artificielle et en ESG auront un rôle à jouer. Nous nous attendons à ce que les gestionnaires et les propriétaires d'actifs renforcent véritablement leurs capacités en termes de technologie et de personnel afin de répondre à ces besoins dans les années à venir."

Des investissements seront nécessaires pour mobiliser de nouvelles ressources et les gestionnaires d'actifs craignent une augmentation des coûts. Selon l'enquête, 31 % d'entre eux considèrent cette problématique comme l'un des défis majeurs des deux années à venir. C'est également l'obstacle le plus important cité par l'ensemble des sondés. 28% des gestionnaires d'actifs pensent également ne pas être en mesure de répondre aux besoins des propriétaires d'actifs en termes d'ESG. Selon le même pourcentage, ce sujet est également une source de préoccupation pour les deux prochaines années.

L'étude prévoit également un changement en termes de dotation ESG en faveur des actifs alternatifs sur les deux prochaines années. Les gestionnaires et les propriétaires d'actifs estiment que leurs investissements au regard des actifs alternatifs ESG, y compris les fonds de couverture, les infrastructures, l'immobilier, ainsi que les capitaux privés et les capitaux d'emprunt, devraient augmenter de 20 % d'ici deux ans. Par contre, la dotation ESG au profit des capitaux publics sur les marchés développés - qui représentent environ la moitié de l'affectation ESG à l'heure actuelle - devrait chuter de 26 % sur la même période.

(1) L'enquête a été réalisée en association avec Longitude Research en février et mars 2017, par téléphone et en ligne, auprès de responsables dans toutes les régions du monde (33% Amérique du Nord, 37% Europe et 30% Asie-Pacifique) au sein de 461 établissements, répartis à environ 50/50 entre gestionnaires d'actifs (233) et propriétaires d'actifs (plans de retraite d'entreprises, assureurs, fonds souverains, fonds de dotation).


Mes listes

valeur

dernier

var.

5.52 -32.31%
0.12 -4.00%
2.805 -3.44%
63.21 +0.99%
5412.83 +0.39%
3.022 +2.34%
191.4 +0.68%
34.15 -2.43%
50.64 +0.68%
18.583 +0.74%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.