Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Les indices actions américains atteignent de nouveaux records
TrackInsight16/02/2021 à 14:25

Semaine du 8 au 14 Février 2021

Les indices actions américains ont signé de nouveaux plus hauts avant un week-end prolongé, en raison de la Journée du Président lundi 15 février. Le Dow Jones Industrial Average a ainsi gagné 310.16 points à 31'458.40, soit +1% sur la semaine, le S&P 500 a pris 48 points à 3'934.83, soit une progression de +1.23%, et le Nasdaq Composite a bondi de 239.17 points à 14'095.47 (+1.73%). Une fois de plus, les petites valeurs ont fait mieux que les grandes capitalisations (Russell 2000 : +2.51%).

Les secteurs cycliques tels que l'énergie (+4.33% de hausse hebdomadaire, le brut WTI s'appréciant de +4.61% avec les stocks américains en baisse de 3.5 millions de barils) et les valeurs financières (+2% grâce aux banques soutenues par les taux d'intérêt croissants) ont poussé les marchés vers le haut, sur fond d'espoirs renouvelés de stimulus fiscal, de bonnes publications de la part des entreprises, et d'un nombre d'infections à la Covid-19 déclinant en Amérique du Nord. Parmi les gagnants de la semaine, la tech a également brillé (+2.3%), bien que le titre Apple ait finalement évolué contre la tendance en lâchant -1.02%, alors que l'on apprenait que la firme de Cupertino n'était plus en pourparlers avec Hyundai Motor Group pour le développement de véhicules autonomes.

Les secteurs défensifs comme les biens de consommation de base et les services d'utilité publique ont fini dans le rouge (-1.79% et -0.10% respectivement). De même, le secteur des biens de consommation discrétionnaire a freiné l'ascension des marchés, plombé notamment par l'industrie automobile. Ainsi, General Motors a perdu près de 1.5%, malgré des résultats au quatrième trimestre 2020 au dessus des attentes. Les investisseurs sont effectivement de plus en plus inquiets de l'augmentation des coûts de production induits par la pénurie actuelle de semi-conducteurs.

Les principaux indices européens ont clôturé en ordre dispersé (FTSE 100 : +1.55%, CAC 40 : +0.78%, mais DAX 30 en baisse de 0.05%). De même en Asie où le Nikkei et le Hang Seng ont flambé (+2.57% et +3.02% respectivement), tandis que le S&P ASX 200 abandonnait 0.49%.

Les rendements sur les emprunts d'Etat américains ont continué à se tendre un peu, avec le 30 ans qui a dépassé +2.01% (comparé à +0.07% pour le Bund allemand de même maturité) et le 10 ans qui est monté à +1.21% (contre -0.47% pour le Bund de même échéance).

Dans l'ensemble, les marchés de crédit se sont bien comportés, à l'exception des obligations européennes de notation « investissement » qui ont fait du surplace (-0.02% contre +0.22% pour les obligations américaines de même rating). Les titres à haut rendement ont progressé des deux côtés de l'Atlantique (+0.13% en Europe, +0.20% aux Etats-Unis). La dette émergente a finalement été la meilleure classe d'actifs obligataire (+0.59% en devises locales).

Enfin, l'or a pris +0.59% à $1,821.60 l'once, mettant ainsi un terme à deux semaines de correction, avec la paire EUR/USD qui reprenait quelques couleurs (+0.77%) dans un contexte d'inflation modérée et de commentaires très consensuels du Président de la Fed, Jerome Powell.

Poursuivre votre lecture : https://www.trackinsight.com/en/weekly-flow-report/2021-02-12/global

Trouvez et comparez plus de 6000 ETF avec nos outils gratuits :

Les indices actions américains atteignent de nouveaux records

Les indices actions américains atteignent de nouveaux records

Les indices actions américains atteignent de nouveaux records

Les indices actions américains atteignent de nouveaux records

Les indices actions américains atteignent de nouveaux records

Les indices actions américains atteignent de nouveaux records

Les indices actions américains atteignent de nouveaux records

Les indices actions américains atteignent de nouveaux records

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Vous avez accepté la pose de traceurs

Fermer

Vous avez refusé la pose de traceurs

Fermer