Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Les grands actionnaires de Veolia n'ont pas soutenu Frérot

Reuters13/03/2014 à 20:16

ANTOINE FRÉROT N'A PAS ÉTÉ SOUTENU PAR LES TROIS PREMIERS ACTIONNAIRES DE VEOLIA

par Matthieu Protard et Benjamin Mallet

PARIS (Reuters) - Les trois premiers actionnaires de Veolia Environnement n'ont pas soutenu la récente décision de renouveler le mandat du PDG Antoine Frérot, ont déclaré jeudi à Reuters le président de la commission de surveillance de la CDC et une source proche du numéro un mondial du traitement de l'eau et des déchets.

Le conseil d'administration de Veolia a annoncé fin février qu'il proposerait aux actionnaires de renouveler le mandat d'administrateur d'Antoine Frérot, dont le poste semblait menacé, sans détailler le résultat du vote des administrateurs.

La CDC est le premier actionnaire de Veolia (8,9% du capital à fin 2013), devant la famille Dassault (6,0%) et Groupama (5,2%).

"A ma connaissance, ni la Caisse des dépôts ni les deux autres principaux actionnaires, Groupama et le groupe Dassault, n'ont participé à la reconduction de Monsieur Frérot", a déclaré à Reuters Henri Emmanuelli, président de la commission de surveillance de la CDC.

La commission de surveillance de la CDC - qui a pour mission de "veiller au contrôle sur les décisions majeures, les orientations stratégiques, les prises de participation, la gestion du Fonds d'épargne et la vérification des comptes de la Caisse" - est toujours présidée par un parlementaire.

Une source interne à Veolia - qui fait partie des soutiens d'Antoine Frérot - a confirmé les déclarations d'Henri Emmanuelli, jugeant toutefois que la résolution sur le renouvellement du mandat du PDG serait validée lors de l'assemblée générale des actionnaires.

"Elle sera forcément approuvée. Je ne les vois pas (la CDC, Dassault et Groupama) voter contre à l'AG étant donné qu'ils ont perdu au conseil", a déclaré cette source.

Veolia a précisé que, dans l'hypothèse d'une approbation de ce renouvellement le 24 avril, il désignerait Antoine Frérot comme PDG pour un nouveau mandat de quatre ans.

"MINI PUTSCH"

Veolia et Groupama n'ont pas commenté ces informations tandis que le groupe Dassault n'a pas fait de commentaire dans l'immédiat.

Un porte-parole de la CDC n'a pas non plus voulu faire plus de commentaires, disant "tenir à la protection de la confidentialité des débats et des votes lors des conseils d'administration."

Le conseil de Veolia compte actuellement 16 administrateurs, dont 13 sont considérés par le groupe comme indépendants.

La presse a rapporté début février que le directeur général de l'Agence des participations de l'Etat (APE) David Azéma avait le soutien de la famille Dassault pour prendre la tête de Veolia en remplacement d'Antoine Frérot.

David Azéma a cependant fait savoir ensuite qu'il n'avait "reçu aucune sollicitation ferme" et n'était pas candidat et, dans la foulée, Antoine Frérot a obtenu du conseil de Veolia qu'il renouvelle son mandat.

Le groupe Dassault a confirmé jeudi à Reuters avoir envisagé le remplacement d'Antoine Frérot à la tête de Veolia.

Antoine Frérot a lui-même affirmé début mars sur BFM Business que Dassault avait tenté de le remplacer à la tête de Veolia, précisant que GIMD, la holding familiale des Dassault, était mécontente de la chute de la valeur de sa participation depuis la crise financière de 2008.

(Avec Cyril Altmeyer, édité par Jean-Michel Bélot)

Mes listes

valeur

dernier

var.

5417.07 -0.56%
0.897 -1.27%
0.085 +0.60%
36.27 -0.59%
11.49 -0.22%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.