Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Les grandes capitalisations au plus haut
TrackInsight13/04/2021 à 14:14

Semaine du 5 au 11 Avril 2021

Semaine du 5 au 11 Avril 2021

Les semaines passent mais se ressemblent. Nous pourrions ainsi tirer aujourd'hui les mêmes conclusions que celle arrêtées la semaine dernière. Les grandes capitalisations américaines ont effectivement amplifié le rally de début avril, aidées en cela par le nouveau bond en avant des GAFAM. Apple a ainsi bondi de +8.13%, Google a pris +6.93%, Facebook +4.62%, et Microsoft +5.57%. Pourtant, les demandes d'allocation chômage ont bien progressé aux Etats-Unis la semaine passée : +744'000 contre une baisse attendue de -680'000. C'est ce qui a peut-être justifié, une fois de plus, l'engagement réitéré de la banque centrale à maintenir une politique monétaire très accommodante sur une longue période.

Sous-performance des titres value

Les indices larges ont encore touché des sommets alors que les investisseurs espèrent de nouveaux signaux de reprise avec le début de la saison des résultats. Le Dow Jones Industrial Average a gagné 647.39 points, soit +1.95% en variation hebdomadaire, à 33'800.60. The S&P 500 a progressé de +2.71% à 4'128.80 tandis que le Nasdaq Composite remontait de 420.08 points, soit +3.12%, à 13'900.19. L'indice VIX est maintenant revenu sous sa moyenne de long terme à 16.69. En revanche, les petites capitalisations ne se sont pas inscrites dans cette tendance haussière. Comme durant la seconde quinzaine de mars, le Russell 2000 s'est retrouvé sous pression (-0.46%).

Du côté des secteurs S&P, la tech a fini en tête (+4.66%) alors que le Président Biden adoucissait son plan d'imposition des sociétés. Les biens de consommation discrétionnaire (+4.23%) et les services de communication (+3.17%) suivaient juste derrière. A l'inverse, les titres value ont sous-performé le marché, en particulier l'immobilier (+0.51%) et les services d'utilité publique (+1.32%). Mais la pire performance a finalement été réalisée par le secteur de l'énergie (en chute de -4.05% sur la semaine). Les prix du pétrole ont en effet reflué (brut WTI en baisse de -3.47%) après que les producteurs aient quelque peu assoupli leurs quotas. Pourtant, les stocks américains avaient diminué plus qu'attendu la semaine dernière.

En Europe, les indices actions ont globalement terminé dans le vert (FTSE : +2.65%, DAX 30 : +0.84%, CAC 40 : +1.09%). Les marchés asiatiques ont en revanche fini en ordre dispersé. Le Nikkei 225 a glissé de -0.29% et le Shanghai Composite a perdu -0.97%, mettant ainsi un terme au rally enclenché début avril. A l'opposé, les actions australiennes (S&P ASX 200) ont agréablement surpris en affichant une hausse de +2.44%. De même, l'indice sud-coréen KOSPI a gagné +0.61%.

Taux en baisse

Le rendement du T-Note américain à 10 ans a reculé de +1.72% à +1.66%, bien qu'il ait tutoyé +1.74% lundi. Sans surprise, le FOMC a maintenu son taux benchmark dans une fourchette de 0% à 0.25%, et s'est engagé à maintenir ses achats de titres à un niveau de 120 milliards de dollars par mois. La plupart des marchés de crédit ont poursuivi leur tendance haussière. Les obligations de notation « investissement » ont gagné +0.55% aux Etats-Unis, mais ont fait du surplace en Europe. Les titres à haut rendement ont confirmé leur bonne orientation des deux dernières semaines (+0.34% en Europe, +0.53% outre-Atlantique). La dette émergente à fortement rebondi (+1.08% en devises locales) après deux mois difficiles.

Enfin, les contrats à terme sur l'or ont rattrapé les pertes subies sur les 15 derniers jours (+0.9% à 1'744.8 dollars l'once) grâce à la baisse des taux américains et à la faiblesse du billet vert (paire EUR-USD s'appréciant de +1.08%).

Poursuivez votre lecture : https://www.trackinsight.com/en/weekly-flow-report/2021-04-09/global

Trouvez et comparez plus de 6000 ETFs avec nos outils gratuits :

Les grandes capitalisations au plus haut

Les grandes capitalisations au plus haut

Les grandes capitalisations au plus haut

Les grandes capitalisations au plus haut

Les grandes capitalisations au plus haut

Les grandes capitalisations au plus haut

Les grandes capitalisations au plus haut

Les grandes capitalisations au plus haut

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer