Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Les grandes banques ont besoin de 566 milliards de dollars

Reuters17/05/2012 à 20:24

Les grandes banques ont besoin de 566 milliards de dollars

LONDRES (Reuters) - Les 29 plus grandes banques mondiales ont besoin de 566 milliards de dollars (445,3 milliards d'euros) au total pour se conformer aux nouvelles règles plus strictes en matière de fonds propres, ce qui pourrait affecter durement leur rendement, les forcer à réduire leur dividende ou à augmenter leurs tarifs, a estimé jeudi Fitch Ratings.

L'agence de notation a mené son étude sur 29 banques désignées par les dirigeants du G20 comme étant des établissements financiers mondiaux avec un risque systémique (G-SIFI) et devant s'engager à afficher un ratio de fonds propres d'au moins 9,5% d'ici 2019.

Cette liste de banques inclut notamment Barclays, Deutsche Bank, Goldman Sachs, HSBC, JPMorgan Chase et UBS.

Selon Fitch, les 29 banques, qui représentent un total de 47.000 milliards de dollars d'actifs, pourraient avoir besoin de lever 566 milliards de dollars d'actions ordinaires pour atteindre progressivement un ratio de fonds propres d'environ 10%, comme l'exigent les nouvelles règles mises en place à partir de janvier par Bâle III.

"Les banques vont probablement poursuivre plusieurs stratégies pour faire face à ce déficit, comme le conservation de leurs bénéfices, l'émission d'actions et la réduction de leur portefeuille d'actifs risqués", indique Fitch.

Le rendement des fonds propres (RoE), un indicateur clé de la rentabilité, pourrait tomber d'une moyenne de 11% ces dernières années à environ 8-9% avec les nouvelles règles de Bâle III.

"Pour les banques qui continuent de maintenir leur objectif de RoE à moyen terme, par exemple entre 12% et 15%, Bâle III pourrait les inciter à réduire les dépenses et à augmenter les frais pour les emprunteurs et les clients là où cela est faisable", note Fitch.

HSBC a annoncé jeudi avoir un rendement de fonds propres de 11% au premier trimestre, sous l'objectif de 12% que la banque s'était fixé un an plus tôt.

Fitch note que les banques pourraient aller vers des activités plus risquées pour doper leur RoE.

Les banques ont jusqu'au début 2019 pour répondre aux exigences en capital de Bâle III. Mais beaucoup d'entre elles vont remplir ces objectifs plus tôt en raison de la pression des investisseurs et des marchés, dit Fitch.

L'agence de notation estime qu'une banque normale sera capable de compenser son manque de fonds propres en ne distribuant pas ses bénéfices pendant trois ans.

Huw Jones, Blandine Hénault pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten

Mes listes

valeur

dernier

var.

1.168 -0.83%
3.25 +2.20%
0.453 -4.83%
86.95 -5.36%
41.23 -1.17%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.