Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Les fusions-acquisitions devraient reprendre, estime Laffitte Risk Arbitrage
AOF07/05/2020 à 17:35

(AOF) - En avril, comme lors des crises passées, acheteurs et vendeurs mettent en pause les discussions pour prendre le temps d'évaluer les effets de la crise et prendre les mesures d'ajustement appropriées, observent les gérants du fonds Laffitte Risk Arbitrage dans leur dernière lettre mensuelle. Ainsi, le flux de fusions-acquisitions a diminué au premier trimestre, de 28% en volume et de 14% en nombre de transactions, selon Refinitiv.

Sur une note positive indiquent les gérants, depuis trois ans, 40% du volume des opérations provient de deux secteurs qui ont traversé les deux derniers mois indemnes voire indemnes voire renforcés : la technologie et la santé.

En outre, le capital-investissement dispose de 1700 milliards de dollars à déployer. Et la nouvelle la plus positive est l'action forte et rapide des banques centrales du monde entier qui a stabilisé le marché du crédit, essentiel aux financement des fusions-acquisitions.

Dans ce cadre, Laffitte Risk Arbitrage a maintenu l'exposition longue proche de 100% et a monté des positions vendeuses pour couvrir le portefeuille en cas de nouvelles secousses de marché.

Selon les experts, l'activité devrait reprendre. Par ailleurs, la crise devrait provoquer des rapprochements défensifs et des acquisitions opportunistes, comme en 2009.

Pour Laffitte Risk Arbitrage, le bon fonctionnement du marché du crédit qu'il constate est le facteur le plus important pour la reprise des opérations.

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

4803.7 +0.42%
12.572 -3.17%
DBT
0.171 -5.00%
3.333 -6.72%
31.825 +1.68%

Les Risques en Bourse

Fermer