1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Les Français pour le droit d'asile, pas l'immigration-sondage

Reuters07/02/2018 à 18:59
    PARIS, 7 février (Reuters) - Une large majorité de Français 
se dit favorable au droit d'asile mais estime dans le même temps 
qu'il y a trop d'immigrés en France, montre un sondage BVA pour 
l'Obs publié mercredi. 
    Pour 65% des personnes interrogées dans cette enquête, la 
France a le devoir d'accueillir les réfugiés persécutés dans 
leur pays. Elles sont en même temps 63% à estimer qu'"il y a 
aujourd'hui trop d'immigrés en France". 
    Un tiers des sondés - une population majoritairement 
masculine, rurale et périurbaine, n'ayant pas eu le Bac et âgée 
de 35 à 64 ans - se montre défavorable à l'accueil tant au titre 
de l'asile que de l'immigration. 
    L'action d'Emmanuel Macron et du gouvernement en matière 
d'immigration satisfait une minorité de sondés (37%) et fait 57% 
de mécontents, sauf auprès des adhérents de La République en 
marche qui l'approuvent à 85%. 
    La moitié des sondés et 69% des sympathisants LaRem jugent 
inacceptables les conditions de vie des migrants en France. 
    Signe supplémentaire de l'ambivalence des interrogés, la 
plupart (77%) se reconnaissent dans la phrase prononcée en 1989 
par Michel Rocard, alors Premier ministre de François 
Mitterrand: "La France ne peut pas accueillir toute la misère du 
monde, mais elle doit en prendre sa part".  
    Le sondage a été réalisé en ligne auprès d'un échantillon 
représentatif de 1.101 personnes les 29 et 30 janvier, après la 
visite d'Emmanuel Macron à Calais, où il a mis en avant mis en 
avant l'équilibre du futur projet de loi asile et immigration. 
 
 (Julie Carriat, édité par Yves Clarisse) 
 

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

45.195 -7.93%
4896.92 -0.26%
CGG
1.183 -1.00%
1.13635 +0.05%
2.004 -3.47%

Les Risques en Bourse

Fermer