1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Les Français opposés à la cession d'actifs d'entreprises publiques-Elabe
Reuters07/09/2017 à 17:04

    PARIS, 7 septembre (Reuters) - Plus de sept Français sur dix 
sont opposés à la vente d'actifs d'entreprises publiques détenus 
par l'Etat, selon un sondage Elabe pour Les Echos, Radio 
Classique et l'Institut Montaigne publié jeudi.     
    L'Etat a lancé mardi une séquence de cession, afin d'abonder 
un fonds de 10 milliards d'euros dédié aux investissements dans 
les technologies innovantes, avec la vente de 4% du capital 
d'Engie  ENGIE.PA  pour 1,4 milliards d'euros.   
    Dans le détail, 44% des personnes interrogées souhaitent 
conserver les participations à leur niveau actuel et 27% 
voudraient que l'Etat en augmente "significativement" le volume. 
    L'institut de sondage a ensuite testé sept entreprises 
publiques dont l'Etat pourrait potentiellement vendre des parts 
: Orange  ORAN.PA , Renault  RENA.PA , la Française des Jeux, 
Air France-KLM  AIRF.PA , Groupe ADP  ADP.PA , SNCF  SNCF.UL  et 
La Poste  LAPST.UL .  
    En moyenne, une moitié de Français sont favorables à la 
cession d'actifs de ces entreprises et une moitié opposés.  
    Le sondage a été réalisé en ligne les 5 et 6 septembre, 
auprès d'un échantillon de 1.002 personnes représentatif de la 
population française. 
 
 (Cyril Camu, édité par Yves Clarisse) 
 

Valeurs associées

ADP
-0.35%
+6.12%
+0.18%
-0.07%
+1.78%

5 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • wtc2001
    08 septembre09:26

    L'avis des français est pour la majorité que purement idéologique. Maintenant, si le sondage demandait le pourquoi de leur réponse, on pourrait rire.

    Signaler un abus

  • M8637171
    08 septembre09:14

    825... vous avez raison le gouvernement comme les partis politiques responsables ne soulignent pas assez que l'état est en faillite. Respecter les 3% du critère de Maastricht c'est dépenser 20% de plus que ce que l'on gagne. cela dure depuis 40 ans.

    Signaler un abus

  • M8637171
    07 septembre18:08

    M273.. cela montre que les français ne connaissent pas l'irresponsabilité des représentants de l'état qui gaspillent nos impôts. effectivement, il y a très peu d'entreprises où l'état est majoritaire qui se développent et qui sont rentables. Au contraire l'état est souvent un élément perturbateur qui vient à l'encontre des intérêts de ml'entreprise en faisant passer des intérêts de politiques clientélistes. On pourrait citer AREVA mais aussi la SNCF, AIR FRANCE, EDF, ...

    Signaler un abus

  • M2723293
    07 septembre17:24

    L'Etat ne sait pas gérer les entreprises, alors pourquoi lui demander d'etre au conseil d'administration ?Les Français répondent n'importe quoi quand ils ne savent pas les avantages et inconvénients, mais sont à peu près cohérents lorsqu'ils sont concernés.Je ne vois pas l'intérêt d'un tel sondage;

    Signaler un abus

  • 82554976
    07 septembre17:08

    Quand on n'a plus de sous , il faut vendre les bijoux de famille ! C'est la punition pour les mauvais gestionnaires

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer