1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Les fonds immobiliers atteignent les 95 milliards d'euros d'encours à fin 2016
Newsmanagers02/03/2017 à 12:45

(NEWSManagers.com) - Le total de bilan des fonds immobiliers en France atteint 95 milliards d'euros d'encours à fin 2016, contre 72 milliards d'euros à fin 2015, soit un bond en avant de 32% sur un an, selon des données publiées par la Banque de France portant sur le quatrième trimestre 2016. Cette forte croissance résulte principalement " de fortes souscriptions " , note l'institution. Sur les 95 milliards d'euros d'encours, 49 milliards d'euros sont sous forme d'immeubles détenus directement. " Ces immeubles sont pour moitié des bureaux, précise la Banque de France Tous actifs confondus, Paris et l'Ile de France représentent près des deux-tiers (63%) des placements. A fin 2016, l'actif net des fonds immobiliers s'élève à 83 milliards d'euros dont 45 milliards d'euros pour les OPCI et 38 milliards pour les SCPI.

En parallèle, la Banque de France indique les OPC monétaires ont enregistré une collecte nette de 25 milliards d'euros en 2016, contre 21 milliards d'euros en 2015. Cette collecte nette provient des sociétés financières et d'assurances françaises et étrangères, indique l'institution. Les OPC (organismes de placement collectifs) monétaires ont privilégié l'acquisition de titres de créance court terme (+32 milliards) au détriment des titres de créance de long terme (-7 milliards d'euros), " à l'inverse de ce qui a été constaté les deux années précédentes " , selon la Banque de France. Les fonds monétaires sont investis à 59% hors de France. A fin décembre 2016, l'encours des OPC monétaires ressort à 309 milliards d'euros.

Par ailleurs, les OPC non monétaires ont, pour leur part, subi une décollecte nette de 5 milliards d'euros en 2016, malgré des flux positifs de 3 milliards d'euros au troisième. De fait, " les non-résidents hors zone euro et les résidents se désengagent pour respectivement -7 milliards et -5 milliards alors que les non-résidents zone euro ont procédé à des souscriptions nettes pour 7 milliards " , précise la Banque de France. Les placements des OPC s'orientent vers les titres court terme (+5 milliards) et les parts d' OPC (+8 milliards) alors que ceux en titres de créance à long terme ou sous forme d'actions sont en net repli, respectivement de -7 milliards et -4 milliards. Au 31 décembre 2016, l'encours des OPC non-monétaires s'établit à 1.099 milliards d'euros.

1 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • moinesol
    02 mars14:40

    forte souscription mais combien de temps cela va-t-il durer?

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer