1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Les femmes, ces (autres) grandes perdantes de l'impôt sur le revenu
Le Point13/12/2013 à 10:30

Attention, sujet explosif. Alors que Jean-Marc Ayrault prépare la "remise à plat" fiscale, la ministre des Droits des femmes, Najat Vallaud-Belkacem, plaide ouvertement pour une individualisation de l'impôt sur le revenu. Motif avancé : le quotient conjugal, tel qu'il existe aujourd'hui, dissuade les femmes de travailler. Dans une interview aux Échos (payant), la porte-parole du gouvernement, qui s'appuie sur la recommandation d'un rapport rédigé à sa demande sur l'accès à l'emploi des femmes*, explique que le système renforce la perception de l'emploi des femmes "comme un travail et un salaire d'appoint". Concrètement, les règles de calcul de l'impôt rendent "très coûteux de travailler pour le deuxième apporteur de ressources du ménage qui est souvent la femme". Afin de calculer le montant de leur impôt, les couples mariés ou pacsés (mais pas les unions libres) additionnent en effet leurs revenus dans une seule déclaration. Le revenu global du foyer est alors divisé par deux, puis le barème s'applique à chacune des deux moitiés, avant l'addition finale. C'est ce que l'on appelle le quotient conjugal. Le fait d'avoir des enfants donne droit à des parts supplémentaires, c'est le fameux quotient familial, désormais plafonné à 1 500 euros par demi-part.

"Subvention de la femme au foyer"Pour les couples dont les salaires sont équivalents, ce système d'imposition conjointe ne change rien au montant à payer (le revenu de chacun est...

Lire la suite sur Le Point.fr

126 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • juillia3
    26 décembre21:28

    comme toute reforme , cela va conduire a payer encore plus d impot c est bien le but de cette nouvelle reforme

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer