1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Les FDS annoncent la fin prochaine de l'Etat islamique
Reuters14/01/2019 à 01:32

    KAMICHLI, Syrie/BEYROUTH, 14 janvier (Reuters) - Les
combattants du groupe Etat islamique "vivent leurs derniers
jours" dans la dernière enclave qu'ils tiennent près de la
frontière irakienne, a déclaré dimanche un porte-parole des
Forces démocratiques syriennes (FDS).
    Si cette défaite des djihadistes se confirmait, elle les
priverait de leur dernier bastion à l'est de l'Euphrate.
    Moustafa Bali, porte-parole des FDS, coalition arabo-kurde
soutenue par la coalition internationale en lutte contre l'EI en
Syrie, a déclaré que les opérations militaires s'étaient
intensifiées au cours des deux derniers jours et qu'un accès
stratégique avait été coupé.
    "Ils vivent leurs derniers jours et réalisent que cette
bataille est la bataille qui va les éradiquer."
    Le président américain, Donald Trump, a annoncé le mois
dernier qu'il avait l'intention d'évacuer les quelque 2.000
soldats stationnés dans le nord de la Syrie jugeant que leur
mission était un succès et que leur présence n'était plus
justifiée.
    Le colonel Sean Ryan, porte-parole de la coalition
occidentale, a confirmé dimanche les progrès des FDS tout en se
gardant de tout excès d'optimisme.
    "Les FDS font de gros progrès et continuent de libérer des
territoires autrefois contrôlés par l'EI, mais le combat
continue", a-t-il dit.
    "L'éradication de l'EI reste la mission à accomplir et ils
représentent toujours une véritable menace pour la stabilité à
long terme de cette région, donc ce n'est pas encore terminé."
    Donald Trump a mis en garde la Turquie dimanche contre une
catastrophe économique en cas d'attaque contre les Kurdes après
le retrait des forces américaines. 
    Les Etats-Unis vont "dévaster la Turquie économiquement si
elle attaque les Kurdes", écrit-il sur Twitter, tout en invitant
les Kurdes à ne pas provoquer Ankara. 
    La Russie, l'Iran et la Syrie ont été les plus grands
bénéficiaires de la politique américaine de long terme de
destruction du groupe Etat islamique en Syrie, précise le
président. 
    "Nous en bénéficions aussi mais il est temps maintenant de
faire rentrer nos troupes à la maison. Stop aux GUERRES SANS
FIN".

 (Rodi Said et Tom Perry; avec Arshad Mohammed à Washington;
Nicolas Delame et Arthur Connan pour le service français)
 

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer