Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Les ETF russes reculent alors que les troupes avancent
information fournie par TrackInsight26/01/2022 à 15:56

Alors que la crise se profile à la frontière russo-ukrainienne, les investisseurs en actions russes se sont débarrassés de leurs actions.

Alors que la crise se profile à la frontière russo-ukrainienne, les investisseurs en actions russes se sont débarrassés de leurs actions par crainte d’être pris dans un terrible engrenage. Le MOEX, l’indice de référence de la Russie, a chuté de 11,4 % cette année pour atteindre son plus bas niveau depuis un an. Parmi les principaux perdants de l’indice cette année figurent Ozon (commerce électronique, -40 %), VK Company DRC (médias sociaux, -33 %), Yandex (Internet, -25 %), Globaltrans Investment PLC (logistique du fret, -20 %) et Sberbank Rossii PAO (banque, -20 %).

La tension politique et militaire s’est accrue après que le président russe Vladimir Poutine a rassemblé quelque 100 000 soldats à proximité de la frontière ukrainienne, tout en niant les intentions d’invasion de la Russie. Dans le camp opposé, Washington a placé lundi 8 500 soldats en état d’alerte pour un éventuel déploiement en Europe de l’Est, potentiellement dans un délai très court, et d’autres États membres de l’OTAN ont pris des mesures pour renforcer leur présence dans la région.

Les investisseurs des ETF russes ont tiré la sonnette d’alarme dans un contexte d’incertitude géopolitique concernant l’action militaire en Ukraine et les perspectives de sanctions de la part des États occidentaux. Malgré quelques mouvements positifs au cours des deux derniers jours, les ETF russes ont sombré dans la zone rouge depuis le début de l’année, affichant en moyenne des baisses à deux chiffres, notamment le VanEck Russia ETF (VEF1, -15.83 %), iShares MSCI Russia ETF (ERUS, -15,38 %), Lyxor MSCI Russia UCITS ETF (RUS, -15,57 %), Franklin FTSE Russia ETF (FLRU, -15,38 %) et iShares MSCI Russia ADR/GDR UCITS ETF (CSRU, -15,57 %), pour n’en citer que quelques-uns. D’autre part, le iShares MSCI Eastern Europe Capped UCITS ETF (IEER), qui a une exposition plus faible mais significative à la Russie (66%), a chuté de -11,37%.

Trouvez et comparez plus de 8000 ETF avec notre sélecteur d’ETF .

0 commentaire

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.