1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Les Etats-Unis s'opposent à la fusion Halliburton-Baker Hughes

Le Revenu06/04/2016 à 17:05

Le logo de la société parapétrolière américaine Halliburton. (© M. Oberman / AFP)

C'est non. Les pouvoirs publics s'opposent au mariage entre le numéro deux et le numéro trois des services pétroliers aux Etats-Unis. Le département de la Justice (DoJ) a ainsi intenté une action auprès des tribunaux pour obtenir le gel de la transaction, comme l'exige la procédure américaine, selon un communiqué.

«La fusion proposée entre Halliburton et Baker Hughes éliminerait une concurrence essentielle, déséquilibrerait le marché de l'énergie et nuirait aux consommateurs américains», a affirmé le DoJ, indiquant avoir porté plainte devant un tribunal du Delaware (nord-est) où les deux groupes sont enregistrés.

Avec le franco-américain Schlumberger, Halliburton et Baker Hughes dominent ce secteur, actuellement en pleine crise du fait de la chute des cours du pétrole et de la réduction des investissements qu'elle provoque.

Les deux titres progressent après cette annonce

«Cette opération est sans précédent en matière de questions relatives à la concurrence et de concentration qu'elle soulève», ajoute le DoJ.

Suite à cette annonce, Halliburton progressait à Wall Street gagnant 4,22% à 35,84 dollars vers 14h05 GMT et Baker Hughes de 4,98% à 41,32 dollars. Les incertitudes entourant la fusion pesaient sur les titres des deux groupes depuis plusieurs mois.

La Commission européenne a de son côté également ouvert en janvier une enquête approfondie sur cette

Lire la suite sur le revenu.com

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

4742.38 -1.47%
CGG
1.078 -16.17%
1.13545 0.00%
59.76 -2.67%
1.81 -7.32%

Les Risques en Bourse

Fermer