1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Les émissions d'obligations vertes battent des records en 2015
Newsmanagers16/12/2015 à 16:45

(NEWSManagers.com) - L'appétit des investisseurs pour les obligations vertes (" Green Bonds " ) ne se dément pas. Pour la quatrième année consécutive, les émissions d'obligations vertes ont en effet établi un nouveau record avec 42,3 milliards de dollars émis depuis le début de l'année 2015 (chiffres arrêtés au 27 novembre, NDLR), dépassant ainsi les 38 milliards de dollars d'émissions enregistrées en 2014, selon un rapport d'analyse publié par Bank of America Merrill Lynch (" Climate Capital - Global Green Bonds Primer " ). Cet univers d'investissement comprend désormais plus de 600 obligations en provenance de 24 pays et libellées en 23 devises différentes.

Parmi les émetteurs, l'étude compte tout type d'investisseurs, des grandes banques nationales et internationales aux sociétés immobilières en passant par les constructeurs automobiles, les acteurs de l'agro-alimentaire et les " cleantech " . La vraie nouveauté réside dans le poids grandissant des entreprises sur le marché des obligations vertes puisqu'elles sont devenues la première source de " Green Bonds " , réalisant environ 45% des émissions de 2015.

A en croire Bank of America Merrill Lynch, l'avenir des obligations vertes s'annonce radieux. " Nous tablons sur 50 à 60 milliards de dollars d'émissions d'obligations vertes en 2016, soit une croissance moyenne de 10% à 30 % par an, avancent les auteurs de l'étude. Dans un scénario plus optimiste, ces émissions pourraient atteindre 80 à 90 milliards de dollars, soit un doublement des émissions. " Selon la banque américaine, la croissance des " Green Bonds " sera tirée principalement par l'augmentation des émissions des entreprises à la fois dans l'univers " investment grade " que dans l'univers " high yield " mais aussi par une participation plus active des émetteurs des marchés émergents, et nomment l'Inde et la Chine. Bank of America Merill Lynch cite deux autres moteurs de croissance : les innovations de marché, à l'image des " Green ABS " ou des obligations de projets (" project bonds " ) et la standardisation croissante des reporting d'impact et des " guidelines " .

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer