1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Les émigrés ont transféré 256 mds$ vers l'Asie-Pacifique en 2017

Reuters07/05/2018 à 15:55
    KUALA LUMPUR, 7 mai (Fondation Thomson Reuters) - Les
travailleurs émigrés partis de la région Asie-Pacifique ont
envoyé chez eux l'an dernier 256 milliards de dollars (215
milliards d'euros), selon un rapport d'une agence des Nations
unies, rendu public lundi.
    Ces transferts, en augmentation de 5% depuis 2008, ont
bénéficié à 320 millions de familles de la région Asie-Pacifique
en 2017, selon le rapport du Fonds international de
développement agricole (Fida).
    "Il est crucial et critique de faire en sorte que ces flux
d'argent arrivent vite, à un coût réduit", estime Pedro de
Vasconcelos, expert des transferts d'argent au Fida. "C'est une
bouée de sauvetage pour des millions de familles".
    Selon le rapport, 80 millions de travailleurs émigrés ont
envoyé de l'argent dans leurs familles en moyenne huit à dix
fois par an. En moyenne, ils ont payé 7% de charges pour
effectuer ces transferts d'argent, alors que voici une décennie,
les transferts à destination d'habitants des campagnes pouvaient
coûter 20% à 25% en taxes, charges et taux de change, rappelle
De Vasconcelos.
    Soixante-dix pour cent des transferts vers la région
Asie-Pacifique sont venus l'an dernier de travailleurs émigrés
établis dans les pays du Golfe, aux Etats-Unis ou en Europe,
indique le Fida dans son rapport.

 (Michael Taylor; Eric Faye pour le service français)
 

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer