1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Les économistes plus pessimistes que la Banque du Japon
Reuters11/08/2015 à 14:49

LES ÉCONOMISTES PLUS PESSIMISTES QUE LA BANQUE DU JAPON

TOKYO (Reuters) - Un panel d'économistes japonais a revu en nette baisse sa prévision de croissance économique annuelle dans l'archipel, selon une enquête publiée mardi qui renforce la pression sur la Banque du Japon (BoJ) pour qu'elle ajuste ses propres prévisions, jugées trop optimistes.

Selon l'enquête mensuelle ESP, menée sous la houlette d'un organisme semi-public auprès d'une quarantaine de groupes de réflexion, les économistes tablent désormais sur une croissance de 1,21% du PIB au cours de l'exercice qui se terminera en mars 2016, contre 1,66% dans leur précédente estimation.

Une évolution d'une telle ampleur est relativement rare dans le cadre de cette enquête.

La banque centrale nippone s'attend pour sa part à ce que le Japon connaisse une croissance annuelle de 1,7%.

Mais de nombreux économistes, s'ils prévoient comme la BoJ un rebond de l'économie au troisième trimestre, s'attendent à ce que le PIB se soit contracté de 1,9% en rythme annualisé durant le trimestre avril-juin, après avoir progressé de 3,9% au premier trimestre.

Les chiffres de la croissance du deuxième trimestre seront publiés lundi 17 août.

Selon les économistes, de mauvais chiffres de la croissance du deuxième trimestre devraient certainement inciter la banque centrale à revoir en baisse ses prochaines prévisions économiques, attendues en octobre.

En revanche, ils ne devraient pas la pousser à modifier sa politique monétaire.

"A moins que l'économie ne connaisse une autre contraction au troisième trimestre et glisse dans la récession, la BoJ va probablement s'en tenir à son scénario optimiste et patienter avant de nouvelles mesures d'assouplissement monétaire", selon Yuichiro Nagai, économiste chez Barclays Capital Japon.

(Leika Kihara, Myriam Rivet pour le service français, édité par Bertrand Boucey)

1 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • SM7
    11 août15:05

    Qui riait lundi pleure mardi, les voix des indices boursiers sont impénétrables.

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer