1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Les dépenses de ménages ont soutenu la croissance britannique
Reuters25/02/2016 à 11:53

LA CROISSANCE ÉCONOMIQUE BRITANNIQUE SOUTENUE PAR LES MÉNAGES AU 4E TRIMESTRE

LONDRES (Reuters) - Les dépenses des ménages ont soutenu la croissance économique britannique à la fin de l'an dernier, contrebalançant une baisse de l'investissement des entreprises, montrent des chiffres officiels publiés jeudi.

L'Office de la statistique nationale (ONS) a précisé que le produit intérieur brut (PIB) avait augmenté de 0,5% sur la période octobre-décembre par rapport au troisième trimestre, un chiffre inchangé par rapport à une précédente estimation et conforme aux attentes des économistes interrogés par Reuters.

La croissance des dépenses des ménages n'a ralenti que légèrement, à 0,7% au quatrième trimestre, son rythme le plus faible de l'année 2015. Mais annualisée, elle se maintient à son pic de huit ans atteint au troisième trimestre, à 3,1%.

L'économie britannique a crû de 2,2% en 2015 et la Banque d'Angleterre s'attend à une croissance au même rythme cette année, bien que son gouverneur Mark Carney et d'autres responsables se soient montrés de plus en plus prudents en ce qui concerne l'évolution de la croissance mondiale.

L'investissement en revanche a connu son rythme de baisse le plus marqué depuis le premier trimestre 2014, à -2,1% contre +1,2% au troisième trimestre et +0,9% attendu, en raison de cessions dans le secteur des équipements de transport.

La croissance annualisée du PIB au quatrième trimestre est confirmée à 1,9%, un rythme également conforme au consensus.

(Bureau de Londres, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

5164.9 +0.23%
10.402 +2.02%
1.13271 +0.28%
25.06 +2.10%
1.678 +4.19%

Les Risques en Bourse

Fermer