Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Les démocrates près d'infliger un revers à Trump en Pennsylvanie

Reuters14/03/2018 à 23:07
 (Actualisé avec calendrier)
    par David Morgan
    CANONSBURG, Pennsylvanie, 14 mars (Reuters) - Les démocrates
ont revendiqué la victoire de leur candidat face à un
républicain soutenu par Donald Trump dans une élection
législative partielle mardi en Pennsylvanie présentée comme un
référendum local sur l'action du président américain.
    Les résultats étaient toutefois trop serrés mercredi pour
être proclamés ("too close to call") dans cette 18e
circonscription très conservatrice de la Pennsylvanie, un ancien
bastion ouvrier, où Donald Trump l'avait emporté avec 20 points
d'avance lors de la présidentielle de novembre 2016.
    Le dépouillement des bulletins montre que le démocrate Conor
Lamb, 33 ans, l'emporterait avec moins de 1% des suffrages face
à Rick Saccone.
    Selon un responsable de l'Etat de Pennsylvanie, le résultat
définitif pourrait être proclamé le 26 mars mais il pourrait
falloir attendre encore plusieurs semaines pour en conaître les
chiffres définitifs.
    Selon ce dernier, Conor Lamb devancerait son adversaire de
627 voix.
    "Cela a pris un peu plus de temps que prévu mais on l'a
fait, vous l'avez fait", a lancé à ses supporters cet ancien
membre des Marines.
    Rick Saccone, qui se décrivait lors de sa campagne comme un 
"Trump avant que Trump soit Trump", a tempéré les ardeurs de son
adversaire en affirmant que rien n'était fait pour l'instant.
"Nous allons nous battre jusqu'au bout. Vous savez que je ne
renonce jamais", a-t-il dit à ses supporters.
    Le Parti républicain n'a pas reconnu sa défaite. "Nous
n'excluons pas un recompte des voix ou toute autre action
légale", a dit un de ses porte-parole, Matt Gorman.
    Une défaite du Parti républicain serait de très mauvais
augure à huit mois des élections législatives de mi-mandat qui
s'annoncent compliquées pour le parti de l'éléphant, victime
collatérale de l'impopularité de Donald Trump.
    Elle confirmerait la dynamique du Parti démocrate qui avait
déjà enregistré un succès inattendu dans un scrutin partiel le
12 décembre en Alabama, un Etat du Sud traditionnellement très
républicain.
    
    SANCTIONNER TRUMP
    Si la victoire de Conor Lamb est confirmée à la Chambre des
représentants, les démocrates ne devront plus remporter que 23
sièges en novembre pour y redevenir majoritaires.
    En janvier, Rick Saccone disposait d'une avance de 10 points
sur son adversaire et paraissait promis à une facile victoire
dans ce fief républicain où les démocrates avaient renoncé à
présenter un candidat lors des deux précédents scrutins.
    Conor Lamb a habilement joué de sa position pro-armes à feu,
de son opposition à l'avortement ainsi que d'un fort soutien
syndical pour combler son retard dans les intentions de vote,
les électeurs voyant dans cette élection locale une occasion de
sanctionner Donald Trump à l'échelle nationale.
    Le président américain s'était déplacé en personne le
week-end dernier pour apporter son soutien à Rick Saccone qui
n'a pas hésité à accuser son rival de "nourrir une haine pour
Dieu".
    Le mauvais résultat de Rick Saccone est un sujet de
préoccupation pour les républicains qui étaient convaincus que
la réforme fiscale adoptée par le Congrès en décembre était de
nature à mobiliser une base très attentive à cette question.
    Il semble que cette refonte, la plus importante depuis celle
menée par Ronald Reagan dans les années 80, n'a pas galvanisé
cet électorat, certains y voyant un cadeau fait aux riches.
    Selon le "Center for Politics" de l'Université de Virginie,
sur les 85 sièges de la Chambre des représentant s'annonçant
comme disputés lors du scrutin de novembre, 55 se trouvent dans
des districts où Donald Trump l'avait emporté en 2016.

 (Benoit Van Overstraeten et Gilles Trequesser pour le service
français, édité par Arthur Connan)
 

Mes listes

valeur

dernier

var.

25.11 +13.01%
1.163 +0.10%
547.97 -2.81%
0.755 +2.72%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.