1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Les "Brexiters" défilent à Londres
Reuters29/03/2019 à 18:31

    LONDRES, 29 mars (Reuters) - Des milliers de "Brexiters" ont
défilé vendredi dans le centre de Londres alors que les députés
de Westminster rejetaient pour la troisième fois depuis janvier
l'accord de sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne, le jour
même où le Brexit devait à l'origine entrer en vigueur.
    "Dehors, c'est dehors !", scandaient devant le Parlement les
manifestants hostiles à tout report du Brexit, en agitant
l'"Union Jack", le drapeau national.
    A l'annonce du nouveau rejet de l'accord, des cris de joie
se sont élevés.
    "Excellent ! Nous sommes en route pour une sortie sans
accord", se réjouissait Louise Hemple, une vendeuse de 52 ans,
debout près de la statue de Winston Churchill. "Cela veut dire
que nous aurons le contrôle total du Brexit, c'est ce pour quoi
nous avons voté en 2016."
    "Je continuerai à manifester jusqu'à ce que nous soyons
sortis de l'UE. Les députés sont dans leur bulle, ils ne pensent
qu'à eux, pas à nous", a-t-elle ajouté.
    Nigel Farage, ancien chef de l'Ukip (United Kingdom
Independence Party) et l'un des hérauts du Brexit, devait
s'adresser plus tard à la foule.
    "Ce qui aurait dû être un jour de fête est en fait un jour
de trahison", a-t-il déclaré à Reuters. "Il y a beaucoup de
colère contre la classe politique et contre le gouvernement."
    "Nous devons rappeler au pays que la majorité des électeurs
ont voté pour la sortie de l'Union", a déclaré David Malindine,
un professeur à la retraite de 63 ans. "Nous aurions dû partir
aujourd'hui mais le Brexit a été trahi."
    Des militants d'extrême droite devaient organiser un autre
rassemblement à Whitehall, non loin du 10, Downing Street, le
bureau de la Première ministre Theresa May.
    Andy Allan, 58 ans, a prédit pour la Grande-Bretagne un
mouvement comparable à celui des "Gilets jaunes" en France. "Ce
qui se passe actuellement est absolument dégoûtant", a-t-il dit.
"Mais attention... Si nous sommes trahis par les politiciens, ce
sera un soulèvement !"

 (Andrew MacAskill et Andrew R.C. Marshall; Guy Kerivel pour le
service français)
 

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

33.88 -1.12%
33.25 -1.16%
1.08655 +0.08%
4442.75 +0.10%
59.81 +4.86%

Les Risques en Bourse

Fermer