1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Les Bourses européennes terminent une nouvelle fois en baisse

Reuters07/07/2015 à 18:14

LA CLÔTURE DES BOURSES EUROPÉENNES

PARIS/LONDRES (Reuters) - Les Bourses européennes ont terminé une nouvelle fois en baisse mardi, mais leurs pertes sont bien plus sensibles que la veille dans l'attente d'un sommet de la zone euro qui passe pour être la dernière chance pour la Grèce de conclure un accord avec ses créanciers.

La tendance est semblable à Wall Street, dans des échanges qui, comme lundi, restent nerveux, les places américaines, qui ont l'habitude de réagir plutôt à des facteurs endogènes, s'inquiétant quand même des retombées d'une éventuelle sortie de la Grèce de la zone euro. Les trois grands indices accusent tous des pertes qui dépassent plus ou moins nettement 1%.

La question grecque semble devenir un souci pour l'ensemble des places de la planète, en témoigne l'indice mondial MSCI qui laisse 1,3%.

"Les marchés semblent perdre patience et confiance en un épilogue de la crise grecque qui verrait les banques de la Grèce intactes et le pays rester dans la zone euro", dit Joe Manimbo (Western Union Business Solutions).

Pour l'heure, les dirigeants européens sont en position d'attente et si le commissaire européen aux Affaires économiques Pierre Moscovici a évoqué l'espoir d'un accord, à l'issue de la réunion de l'Eurogroupe qui s'est tenue ce mardi à Bruxelles, la chancelière allemande Angela Merkel a souligné qu'il manquait encore des bases solides pour entreprendre des négociations.

Le président François Hollande a dit lui que la Grèce n'avait pas encore formulé ses propositions dans leur totalité.

Dans l'intervalle l'Eurogroupe va discuter d'un nouveau programme de moyen terme de soutien à la Grèce mais il attend qu'au préalable Athènes fasse des propositions par écrit, a déclaré mardi son président Jeroen Dijsselbloem.

À Paris, le CAC 40 a perdu 106,90 points (2,27%) à 4.604,64 points. Le Footsie britannique a reculé de 1,58% et le Dax allemand de 1,96%, tandis que l'indice EuroStoxx 50 a cédé 2,11% et le FTSEurofirst 300 1,58%.

En dehors de l'indice européen des valeurs immobilières, qui a recueilli un maigre gain de 0,13%, tous les autres indices sectoriels ont fini dans le rouge, tout comme la totalité des valeurs de l'indice EuroStoxx 50.

Parmi les plus fortes pertes de la journée, Technip domine le classement des indices Stoxx 600 et FTSEurofirst 300, ainsi que le CAC 40 -- dont aucune des valeurs n'est parvenue à émerger -- avec une perte de 8,27%.

Plusieurs analystes s'inquiètent des conséquences de son plan de restructuration qui témoigne d'un recul plus important et plus durable que prévu de l'investissement de ses clients dans le secteur pétrolier.

Sur le marché des changes, l'euro, qui était parvenu à se stabiliser face au dollar lundi soir, a touché un plus bas de cinq semaines face au billet vert, qui se teint d'un statut de valeur refuge à mesure que la crainte d'un "Grexit" se fait plus précise. L'euro est à présent en baisse de 9,5% contre le billet vert depuis le début de l'année

Le pétrole continue son rétrogradage marqué après avoir la veille subi ses plus fortes pertes en cinq mois, plombé par la Grèce mais aussi par les déboires des Bourses chinoises qui provoquent une fuite vers la qualité matérialisée par le dollar et les Treasuries.

Sur le marché obligataire, le rendement du Bund à 10 ans est tombé au plus bas depuis le début juin, mouvement qui a contribué à la retraite de l'euro.

(Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Véronique Tison)

3 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • gedovius
    07 juillet18:28

    Et , comme d'habitude le cac est en record de baisse.

    Signaler un abus

  • v.gehres
    07 juillet18:26

    Et à chaque "chance" ratée, le CAC baisse de 1....

    Signaler un abus

  • axiome01
    07 juillet18:24

    ça ne fera juste que 25 fois que c'est la dernière chance .....

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.