1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Les Bourses européennes terminent sans tendance claire avant la Fed
Reuters08/11/2018 à 18:32

LES BOURSES EN EUROPE FINISSENT EN ORDRE DISPERSÉ

par Laetitia Volga

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes ont terminé la séance en ordre dispersé jeudi, à l'image de la tendance à Wall Street, dans l'attente des commentaires de la Réserve fédérale américaine concernant la trajectoire d'évolution des taux.

À Paris, le CAC 40 a terminé en baisse de 0,13% à 5.131,45 points. Le Footsie britannique a gagné 0,33% tandis que le Dax allemand a abandonné 0,45%.

L'indice EuroStoxx 50 a cédé 0,26% mais le FTSEurofirst 300 a gagné 0,04% et le Stoxx 600 a pris 0,19%.

La Réserve fédérale (Fed) devrait annoncer qu'elle laisse le taux des "fed funds" inchangé mais les investisseurs seront surtout attentifs aux nouvelles prévisions sur l'évolution des taux. Le marché évalue à 75% la probabilité d'une hausse de taux en décembre, selon le baromètre FedWatch de CME Group.

Selon des économistes, les élections de mi-mandat aux États-Unis, qui ont vu les démocrates prendre le contrôle de la Chambre des représentants et les républicains garder la majorité au Sénat, ne devraient pas modifier les projets de la Fed.

"Nous estimons que les 'midterms' contribuent largement à maintenir la Fed sur la voie d'un relèvement progressif des taux et de la réduction du bilan, plutôt que d'aller plus loin ou plus vite dans la hausse des taux. Cela aurait été un plus grand risque avec un coup de balai républicain, car les chances d'un autre cycle de relance budgétaire auraient été plus grandes," commentent les stratèges d'Invesco.

VALEURS

En Europe, la tendance a été animée par de nombreux résultats d'entreprises. Les secteurs de l'assurance et des banques ont gagné respectivement 0,95% et 0,8%, soutenus par les résultats trimestriels meilleurs que prévu de Commerzbank (+5,36%), de Banco BPM (+2,98%) et de Société générale (+2,14%).

Le laboratoire AstraZeneca a pris 4,03%, le plus fort contributeur à la hausse du Footsie londonien, après avoir annoncé une hausse de ses ventes et dit anticiper une croissance durable au cours des prochaines années.

En tête du SBF 120, le titre Sodexo a grimpé de 5,58%, le groupe s'étant montré optimiste sur l'accélération de sa croissance après le redressement opéré aux Etats-Unis au quatrième trimestre.

Plus forte baisse du Stoxx 600, Prosiebensat a chuté de 14% après l'annonce d'une réduction du ratio de distribution du dividende et l'ajustement de la prévision de chiffre d'affaires pour 2018.

Le secteur automobile a perdu 1,09%, pesant sur le Dax. Les constructeurs allemands ont accepté de débourser jusqu'à 3.000 euros par véhicule dans le cadre des efforts destinés à réduire les émissions des moteurs diesel après une décision de justice confirmant une interdiction de circulation des vieux diesel dans deux villes allemandes.Volkswagen a perdu 2,36% et Daimler 1,9%

À WALL STREET

A l'heure de la clôture en Europe, les indices de la Bourse de New York évoluait en ordre dispersé dans l'attente des annonces de la Fed: le Dow Jones prenait 0,2% tandis que le Nasdaq perdait 0,5% et le S&P-500 un peu moins de 0,1%..

Qualcomm chute de 6,96% après l'annonce d'une prévision de chiffre d'affaires inférieur aux attentes du trimestre en cours, en raison notamment de l'arrêt des fournitures de puces pour smartphones à Apple (-0,89%).

LES INDICATEURS DU JOUR

En macro-économie, l'annonce du chiffre sans surprise des inscriptions hebdomadaires au chômage aux Etats-Unis n'a pas eu d'effet sur la tendance.

La Commission européenne a dit s'attendre à un ralentissement de la croissance de la zone euro dans les prochaines années et souligne que ses projections sont exposées à de nombreux risques baissiers.

TAUX

Les taux italiens ont monté après la parution des prévisions économiques de la Commission européenne qui prévoit une croissance de l'économie italienne plus faible que celle attendue par Rome.

Les conflits au sein du gouvernement italien de coalition maintiennent par ailleurs la pression sur les taux, bien que le gouvernement soit parvenu à un accord sur la réforme de la justice.

Le rendement de l'obligation italienne à 10 ans a atteint un pic en séance à 3,418% avant de revenir vers 3,401%.

Le rendement du Bund à 10 ans, référence pour la zone euro, évolue autour de 0,455%, et le papier de même échéance américain est quasiment inchangé à 3,2207%.

CHANGES

L'euro recule légèrement (-0,08%) à 1,1415 dollar après avoir touché la veille le seuil de 1,15 dollar.

Le dollar prend 0,3% face à un panier de devises de référence avant les annonces de la Fed.

PÉTROLE

Sur le marché pétrolier, les cours du brut évoluent en baisse, toujours pénalisés par le bond de la production aux Etats-Unis et la hausse des stocks dans le pays.

Le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) perd 1,05% à 61,02 dollars le baril et celui du Brent se traite à 71,19 dollars, en baisse de 1,08%.

À SUIVRE VENDREDI

Le marché suivra vendredi la première estimation de l'indice de confiance du Michigan.

(Édité par Juliette Rouillon)

Valeurs associées

-2.21%
-1.61%
0.00%
+0.70%
-100.00%
-1.49%
-0.30%
+1.12%
-0.88%

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer