1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Les Bourses européennes terminent en ordre dispersé
Reuters25/06/2015 à 18:33

LA CLÔTURE DES BOURSES EUROPÉENNES

PARIS/LONDRES (Reuters) - Les principales Bourses européennes ont terminé jeudi sur une note stable ou en léger repli à l'issue d'une séance mouvementée, au gré des annonces sur les négociations entre la Grèce et ses créanciers.

La réunion des ministres des Finances de la zone euro destinée à trouver un compromis sur la dette grecque s'est achevée jeudi sans accord. Une nouvelle réunion de l'Eurogroupe est prévue samedi matin.

À Paris, l'indice CAC 40 a terminé en petite baisse de 0,07% à 5.041,71 points. Le Footsie britannique a perdu 0,54%, tandis que le Dax allemand a grignoté 0,02%. L'indice EuroStoxx 50 a fini sur une note étale et le FTSEurofirst 300 a reculé de 0,22%.

Comme la veille, Milan (+0,85%) a été soutenue par son secteur bancaire à la suite d'un décret visant à aider les banques à gérer leurs créances douteuses et à relancer leurs activités de crédit.

A la clôture en Europe, les grands indices américains progressent de 0,2% à 0,3%, soutenus notamment par l'annonce d'une forte progression des dépenses des ménages le mois dernier.

Aux valeurs, Bouygues a repris 1,9% après sa chute de 9,26% la veille. Le titre s'est retourné à la hausse à mi-séance, des traders ayant cité une information de BFM Business selon laquelle le groupe de BTP resterait ouvert à une nouvelle offre sur sa filiale télécoms. Altice a pris 5,98%, Numericable-SFR 3,36% et Vivendi 1,84%.

Les autres actifs financiers témoignent de l'attentisme des investisseurs, dans l'incapacité d'anticiper la manière dont évoluera le dossier grec, avec un euro quasiment stable et des Bunds allemands pratiquement inchangés.

Les cours du pétrole reculent alors que les négociateurs peinent également à trouver un compromis sur le programme nucléaire iranien.

(Juliette Rouillon pour le service français, édité par Patrick Vignal)

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

4204.09 -4.37%
34.165 -3.46%
0.0019 +72.73%
15.5 -0.64%
12.3 +24.49%

Les Risques en Bourse

Fermer