Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Les Bourses européennes terminent en hausse

Reuters21/09/2016 à 18:03

LA CLÔTURE DES BOURSES EUROPÉENNES

PARIS/LONDRES (Reuters) - Les Bourses européennes ont fini en hausse la séance de mercredi, portées par le secteur bancaire qui a salué les nouvelles priorités de la politique monétaire ultra-accommodante de la Banque du Japon (BoJ), en attendant d'en savoir plus sur les intentions de la Réserve fédérale américaine.

À Paris, l'indice CAC 40 a terminé sur un gain de 20,95 points (0,48%) à 4.409,55 points. Le Footsie britannique a fini stable (+0,06%) tandis que le Dax allemand a progressé de 0,41%.

L'indice EuroStoxx 50 a gagné 0,58%, le FTSEurofirst 300 0,46% et le Stoxx 600 0,51%.

La BoJ - qui tenait réunion mardi et mercredi, soit les mêmes jours que la Fed - a décidé d'adopter une politique de "contrôle de la courbe des taux" de rendement obligataires, censée lui permettre de maintenir celui à 10 ans proche de zéro, des intentions a priori de bon aloi pour le secteur financier.

Les premiers effets se sont manifestés mercredi sur le marché obligataire mais dans une mesure moindre, la BoJ n'ayant manifestement pas convaincu.

Le rendement allemand à 30 ans a d'abord gagné jusqu'à 4 points de base (pdb) à 0,61%, avant de revenir à un peu plus de 2 pdb de gain. Le rendement à 10 ans a gagné 2 pdb à 0,01%, tandis que celui à deux ans était stationnaire à -0,66%. L'écart de rendement entre le deux et le 10 ans était de 66 pdb, pratiquement le plus élevé en cinq mois.

La tendance que suivront les places européennes jeudi dépendra sans doute en grande partie des déclarations que fera Janet Yellen, la présidente de la Fed, en début de soirée (18h30 GMT), à la suite d'une réunion de politique monétaire qui, de l'avis général, ne devrait aboutir à aucune modification des taux directeurs. L'annonce de la décision est attendue à 18h00 GMT.

Wall Street, également en hausse à la mi-séance, aura elle eu le temps de prendre connaissance de ses propos, si ce n'est de les digérer.

Tous les indices sectoriels européens ont terminé dans le vert, les bancaires arrivant en tête avec un gain de 2,05%. Celui de l'assurance a gagné 1,79%, au troisième rang derrière les ressources naturelles (+1,91%).

Assureurs et banques assurent les cinq meilleurs gains de l'indice EuroStoxx 50, variant de 3,22% pour ING Groep à 2,72% pour Axa.

Parmi les plus fortes pertes de l'EuroStoxx 50, on trouve Inditex, qui a cédé 1,6% même si le propriétaire de la marque Zara continue de surclasser ses concurrents européens grâce à des temps de production très courts qui lui permettent de s'adapter rapidement aux variations de la mode et de la météo.

Certains intervenants doutent que l'effet positif imprimé par la BoJ aux marchés en général et aux banques en particulier soit durable.

"Cela peut soutenir les bancaires et les financières à court terme mais personne ne croit que cela résoudra les problèmes (...) et puisse en définitive affecter l'économie de façon positive", observe James Helliwell (Lex van Dam Trading Academy).

"Pour que ça marche, le public doit croire que la BoJ peut réellement faire monter l'inflation, ce qu'elle n'a pas réussi à faire jusqu'à présent", renchérit Keith Wade (Schroders), qui pense que la Banque du Japon réduira son taux directeur lors de sa réunion du 1er novembre.

Ce scepticisme explique que le dollar, qui avait inscrit un pic de près de deux semaines face à un panier de devises de référence et gagné 0,3% face au yen, ait par la suite décroché, cédant plus de 1% à 100,64 yens et 0,12% à 95,91.

L'affaiblissement du dollar profite au marché pétrolier, qui tire également parti d'une forte baisse des stocks de brut américain la semaine dernière, comme l'a annoncé l'Agence américaine d'information sur l'énergie (EIA).

Les gains des futures pétroliers varient de 2% à 2,4%.

(Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Véronique Tison)

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.