1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Les Bourses européennes se replient, l'optimisme sur le commerce retombe
Reuters05/12/2019 à 19:57

LES BOURSES EUROPÉENNES TERMINENT EN BAISSE

par Laetitia Volga

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes ont terminé en repli jeudi, pénalisées par l'absence d'avancées sur le commerce entre les Etats-Unis et la Chine.

À Paris, le CAC 40 a terminé quasiment à l'équilibre à 5.801,55 points. Le Footsie britannique a cédé 0,7% et le Dax allemand a perdu 0,65%.

L'indice EuroStoxx 50 a reculé de 0,32%, le FTSEurofirst 300 de 0,18% et le Stoxx 600 de 0,13%.

Les marchés mondiaux, très sensibles aux évolutions sur le commerce, oscillent depuis plusieurs jours au gré des informations, tantôt positives, tantôt négatives, sur le sujet.

Le président américain a assuré mercredi que les discussions entre les Etats-Unis et la Chine se déroulaient "très bien". Cette déclaration, entendue à plusieurs reprises, n'a plus suffi à entretenir l'appétit pour le risque, d'autant que Donald Trump avait déclaré mardi que la conclusion d'un accord commercial pourrait attendre l'élection présidentielle américaine, donc près d'un an.

"Si les droits de douane sur les produits chinois entrent en vigueur [dans dix jours] et si nous assistons à une nouvelle guerre commerciale avec l'Europe, la plupart des investisseurs chercheront à réduire leur exposition aux actions", a déclaré Rick Meckler, chez Cherry Lane Investments. "Alors que le 15 décembre approche, les investisseurs hésitent à s'engager dans de nouveaux achats."

VALEURS

La majorité des secteurs européens ont terminé la séance dans le rouge à commencer par celui des matières premières, dont l'indice Stoxx a cédé 1,81%. Le compartiment a été touché par la chute du géant minier Glencore (-9,00%) après l'ouverture d'une enquête par le service britannique de lutte contre les fraudes financières (SFO) pour des suspicions de corruption.

Parmi les plus fortes hausses du jour, Moncler a pris 6,52% à la Bourse de Milan, après avoir inscrit dans la matinée un plus haut record, après des informations de presse selon lesquelles Kering (+0,35%) l'aurait approché en vue d'un éventuel rachat. Le spécialiste italien des vêtements d'extérieur haut de gamme a démenti cette information.

Dans le secteur des médias, TF1 a grimpé de 4,89% et M6 de 3,57%, bénéficiant tout deux d'un relèvement de recommandation d'Exane.

A WALL STREET

Au moment de la clôture en Europe, Wall Street évoluait elle sans tendance très claire, le Dow Jones cédant 0,16%, le Standard & Poor's 500 reculant de 0,07% et le Nasdaq Composite de 0,06%.

LES INDICATEURS DU JOUR

En Allemagne, les commandes à l'industrie ont accusé une baisse inattendue et les ventes au détail en zone euro ont baissé deux fois plus que prévu en octobre.

La croissance économique dans la zone euro a été confirmée à 0,2% au troisième trimestre, a annoncé Eurostat.

Outre Atlantique, les investisseurs ont pris connaissance d'une baisse surprise des inscriptions hebdomadaires au chômage, tombant à leur plus faible niveau en sept mois, et les nouvelles commandes à l'industrie américaine ont rebondi en octobre après deux mois de repli.

Les marchés attendent maintenant les chiffres mensuels de l'emploi américain, vendredi, et ceux de la balance commerciale chinoise, dimanche.

CHANGES

L'"indice dollar" enchaîne sa cinquième séance de baisse, pénalisé notamment par les indicateurs américains décevants des derniers jours, et cède -0,27%, à un plus bas d'un mois.

La monnaie unique en profite pour repasser au-dessus de 1,11 dollar..

La livre sterling reste bien orientée avec la perspective d'une victoire des conservateurs aux élections législatives britanniques de jeudi prochain: face au dollar, elle a inscrit un nouveau plus haut de sept mois à 1,3160 et face à l'euro, elle se traite au plus haut depuis mai 2017.

Elle gagne près de 1,7% depuis le début de semaine face au billet vert, ce qui serait sa plus forte hausse hebdomadaire depuis la mi-octobre.

TAUX

Les rendements des emprunts d'Etat de la zone euro ont clôturé en légère hausse. Le dix ans allemand, référence pour la zone euro, a fini à -0,29% et son équivalent français est revenu en territoire positif (0,025%).

Sur le marché américain, le rendement des Treasuries à dix ans gagne près de deux points de base, autour de 1,798%.

PÉTROLE

Les cours du pétrole sont en hausse alors que l'Opep et ses alliés, Russie en tête, ont recommandé jeudi une baisse de 500.000 barils par jour de la production mondiale de pétrole afin d'éviter une nouvelle surabondance et l'effondrement des cours.

Le brut léger américain (WTI) gagne 0,5% à 58,72 dollars et le Brent de mer du Nord prend 0,89% à 63,56 dollars.

Valeurs associées

MIL +0.80%
Tradegate +1.21%
Euronext Paris +0.56%
Euronext Paris +0.13%
TF1
Euronext Paris +0.42%
LSE +1.90%
FTSE Indices +1.58%

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer